L’émerveillement ne paie pas

Bonjour la toile ! Comment allez-vous ? 

De mon côté, ça pourrait être pire. Je vais travailler de mon art dans le mois qui vient : Des petites choses dans 3 tournages et quelques jours de résidence d’écriture en Gironde. 

Me vient à l’idée que je pourrais co-animer un stage de direction d’acteur. J’ai déjà fait et ça m’a bien plu. Ce n’est pas uniquement pour le plaisir, ne soyons pas hypocrite, mais pour gagner quelque sous aussi.

Je constate que depuis plusieurs mois, je travaille comme un damné à faire des expériences sur ma découverte qui marche avec l’eau, à distance avec le Japon, le Brésil, la Suisse, le Canada, la Grèce et j’en oublie. À chaque fois, ça me demande beaucoup de travail de traitement de données, de tableaux comparateurs, d’analyse et de prospective. Mais pour tout cela, tout le temps passé, l’occupation continuelle de l’esprit, je ne touche pas un centime. En plus de ça, je n’ai pas la disponibilité pour développer d’autres activités plus rémunératrices et entretenir le lien social (ou ce qu’il en reste en cette période). La passion peut être piégeante et vous dévorer tout cru quand d’autres s’en approprieront les fruits, une fois tout le travail fait (à l’oeil).

J’ai dépassé le stade où je dois prouver que ça marche. Si je mesure l’eau qui a été regardée par une personne, je peux mesurer l’activité émotive de la personne en temps réel, quelle que soit la distance qui la sépare de l’appareil. Nous avons montré récemment que ces mesures sont corrélées avec celles produites par un électroencéphalogramme. Les preuves, je les collectionne. Mais on est déjà passé au stade des applications concrètes. Et elles sont nombreuses. Parfois elles me gonflent, comme l’utilisation que pourrait en faire le marketing, parfois elles m’amusent. Mais le moment est venu de la récolte de quelques pépètes pour compléter ma triste retraite d’intermittent.

Mais au fond, ma passion, elle n’est pas de sortir des courbes, des graphiques et des coefficients de corrélation à gogo. Elle réside avant tout dans l’émerveillement du lien que j’ai mis en évidence qui unit l’eau et la conscience. C’est tout simplement une révolution scientifique et philosophiques qui dépasse de très loin la vulgarité des applications. Mais nous sommes au XXIème siècle et le premier souci des gens est « à quoi ça sert ? ». À quoi ça sert ? À quoi ça sert, la gravité ? À quoi ça sert l’étude des crevettes dans les abysses ? Ça sert à rien de commercial. C’est juste merveilleux. Ça fait marcher les neurones plutôt que le porte-monnaie. Ça ouvre l’esprit sur l’univers, la vie. Mais n’empêche. Je veux être payé pour mon travail, juste parce que je vis dans notre monde du XXIème siècle.

En septembre, sort mon bouquin et j’ai hâte de profiter de l’occasion pour animer des conférences avec démonstration en direct. Partager, faire comprendre. Montrer. Démontrer. Faire vivre une expérience.

Bien sûr, je vais me régaler à faire l’acteur et vais y mettre toute ma passion. Celle du jeu. C’est un peu du même ordre que celle qui tourne autour de l’eau. La passion n’a pas d’objet. C’est un état. Un état qui ne demande qu’à faire des étincelles dans les yeux de ceux avec qui on le partage. Vive les arts et la science ! 

11 réflexions sur « L’émerveillement ne paie pas »

  1. Tu as tout dit, clair, net et… passionné 😉, bravo pour tes réussites Bernard !!

    Dans quelle ville feras-tu ta résidence d’écriture ?

    J'aime

  2. Comme toi je me tâte sur le Fond.
    J’ai dernièrement opté pour un stage de fildefériste.
    Mais j’ai bien peur de mourir !
    Écrire, jouer, interpréter…, c’est du pareil au même.
    Sorte de « mise en danger » incroyable.
    Fait au mieux !
    Tu as déjà tant fait…

    J'aime

  3. « Montrer, démontrer » l’invisible…
    La fin du texte et la photo me fait penser au « Regard de l’escargot » de Daniel Arasse.,🤔
    « Vive les arts et la science.’

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s