Quand on n’a pas le choix…

J’ai rajouté in-extremis un dernier chapitre à mon bouquin qui est déjà en édition. Ça sera un passage important puisque j’y relate que les mesures que j’ai obtenues sur les variations d’humeur d’un Japonais à Tokyo, à partir des mesures d’une fiole d’eau chez moi (et dont je lui avais envoyé une photo) ont été corrélées aux mesures d’un appareil de mesures cérébrales qu’il avait sur la tête. On avait fait l’expérience il y a une dizaine de jours et nous l’avons reproduite avec le même succès dimanche dernier. Je ne vais pas vous saouler avec des courbes qui seront dans le livre, mais le fait que mes mesures qui témoignent de l’activité psychique d’une personne correspondent à celles obtenues par un appareil sur place (au Japon) constitue une avancée formidable pour donner le crédit que méritent mes hypothèses. Tant que vous n’avez pas lu le livre, vous devez vous demander comment c’est possible. Pourtant ça l’est. Et il est vraisemblable que l’expérience donne lieu à une publication scientifique.

Vous voyez, je ne dors pas. À Paris pour des rendez-vous en tous genres dont un casting. J’ai tout regroupé la même semaine avant de retourner me confiner dans ma tanière. 

J’ai eu la réponse pour le casting made in home dont j’avais montré des extraits vidéo : je n’ai pas été pris. Tant pis pour eux. Il se trouve que je connaissais le réalisateur, en plus. Je pense que je vais l’oublier définitivement, celui-là, même s’il n’est peut-être « pour rien » dans la décision.
 
Si ça continue comme ça, je vais vraiment être obligé de gagner des sous avec mon invention.

10 réflexions sur « Quand on n’a pas le choix… »

    1. Oui, mais c’est compliqué parce que ça ne correspond pas à une connaissance scientifique actuelle. Alors l’ingénieur de l’INPI, il m’a dit qu’il fallait d’abord une publication. Sauf que je sais que si tu as publié avant, il n’est plus possible de déposer un brevet. Vive la France !

      J'aime

  1. Je sais, c’est compliqué. Avant de voir l’INPI s’adresser à un cabinet spécialisé coûte cher pour éviter la publication. J’ai eu le cas avec le principe d’une machine qui n’a jamais été fabriqué. Le principe a été breveté sans aucunes preuves de faisabilité.
    Mais ton cas semble d’une autre nature.

    J'aime

  2. Perso, ça me fait bien chier que ces xxxxx de casteurs n’aient aucune conscience de l’Art, et ne voient que la thune.
    Certes, ce n’est pas nouveau, mais putain… quel système de merde !
    Dans tes manigances « aquatiques », j’espère bien que tu seras reconnu !
    Bataille bien ! Ne renonce surtout pas…

    J'aime

  3. Hé il y a des lunes que je ne suis pas venue ici, et voici que tu annonces la sortie d’un nouveau livre.
    Bravo !
    Dis moi, ton truc ça fonctionne qu’avec le Japon ? à cause de Masaru Emoto ?
    pott

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s