On m’apprend que Pompidou est mort

Un marronnier de printemps : la photo des fleurs d’arbres fruitiers. Alors, qu’est-ce que je vais bien pouvoir raconter maintenant que j’ai entamé un article ? On élimine les sujets qui ne sont pas consensuels. Donc, on parle de rien puisque plus rien n’est consensuel. Dès qu’on ouvre la bouche, on est islamo-gauchiste ou nazi, en ce moment. On va éviter de parler du Covid. D’autres s’en chargent et nous en surchargent.

Ne reste que ma vie-mon œuvre. Mais ça aussi ça gonfle. Tant pis.

Je viens d’achever deux bons mois de surcharge d’activité et de stress en tous genres. La dernière grosse pression, c’était Le Tiers Temps de Maylis Besserie dont le metteur en scène et ami Guy Lenoir s’est dit qu’il me verrait bien incarner Beckett. Lecture filmée sous pression à l’Escale du livre. L’auteure était là. Mais pour rajouter à la blague, figurez-vous que j’ai entamé de gros travaux dentaires. Et ce con de dentiste m’a mis une prothèse provisoire qui ne tient pas du tout. La veille de jouer, j’avais encore des dents synthétiques qui faisaient des cabrioles dans ma bouche, rendant mon articulation déjà approximative avec toutes les dents, complètement chaotique. On aurait pu penser que je parlais une langue étrangère. Mais la langue d’un tout petit pays. Une sorte de dialecte qui passionnerait quelque doctorant linguiste voulant faire le malin. J’ai dû coller tout ça, comme les vieux collent leur dentier, bouffant systématiquement la moitié de la colle dont je ne connais pas vraiment la composition. On me dira que c’était pas mal pour incarner un vieux monsieur dans sa fin de vie. En tout cas, pour un acteur, c’est un peu la pire des conneries qui puisse arriver. Bref, ça a tenu, on n’a rien vu. J’ai juste eu peur d’avoir très honte au moment où 4 dents auraient surgi avec les postillons traditionnels de l’acteur qui essaie d’articuler pour une fois afin de justifier son salaire.

En tout cas, malgré tout ça, ce fût un bon et grand moment, de ceux qui posent les bases du spectacle à venir avec une équipe dans laquelle il ne risque pas y avoir de dispute. Manquerait plus que ça !

Demain, je rends le manuscrit définitif de mon bouquin. J’attends juste le résultat d’une expérience qu’on est en train de mener avec le Japon. Merde, je l’ai dit. Ben oui, j’expérimente avec ceux pour qui ce qui te fait passer pour un branquignole ici est digne d’intérêt là-bas.

Dans la catégorie stress, en tout cas, c’est terminé pour un petit moment. Je peux enfin regarder les fleurs du mirabellier.

Désolé pour le titre. J’ai pas trouvé mieux. Quant au style, je ne suis sans doute pas complètement redescendu de mon personnage. Sauf que lui, il écrit bien.

5 réflexions sur « On m’apprend que Pompidou est mort »

  1. J’ai su aussi pour Pompidou, en même temps que le changement d’heure. Mozart et Tavernier étaient à ses obsèques. Y retransmettaient la cérémonie sur le poste à galènes. C’était commenté par Zitrone, bien chiant pi y avait de la friture.
    Quelques poncifs (quoique) : Le Japonais est à l’écoute, humble et en perpétuelle recherche. L’Européen croit tout connaître et savoir, son côté amerloque. Quant au Français, il perd peu à peu « ses Lumières ».
    Ton éclairage « aquatique » sera probablement utile.
    Et s’il te manque par hasard deux dents, cherche pas… c’est moi qui les ai récupérées.
    Avec, j’ai créé une « installation » miniature que j’ai intitulée « Molle Ère », oeuvre hautement politique et incisive.

    J'aime

      1. Merde ! Je peux même pas me faire mousser auprès des bobos bordelais en leur disant que cette installation provient de la bouche d’un Palmé à Cannes.
        Pfffff….. Tu ruines ma carrière d’escroc.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s