Casting et doubleYou

Voici un bon moment que je voulais tester l’effet d’un casting sur mon énergie psychique, mon intensité de bonheur à l’aide du doubleYou (l’appareil que j’ai inventé et qui mesure notre bonheur par le biais de mesures d’eau). Eh bien, aujourd’hui, c’est fait !

Quand les courbes montent, on est en positif, tendu vers un objectif plaisant, heureux. Quand elles descendent, on est sans objectif particulier, sans projection positive. Possiblement, on s’ennuie.

Je savais que le casting s’était très très bien passé, vite fait, très bien fait. Et en rentrant chez moi, j’ai pu vérifier en sortant la courbe de mesures que mon doubleYou pouvait parfaitement en témoigner.

Il est extrêmement clair que le moment de casting (en rose) a été un moment de bonheur intense.

Me voici donc doublement heureux. 

Reste à savoir si je serai pris…

9 réflexions sur « Casting et doubleYou »

  1. Dans l’absolu, on voit que ta séquence métro batifole en allant au casting et remonte en revenant chez toi (sûrement pour annoncer la bonne nouvelle à ta Douce, ainsi que la consacrer en toi-même, homme heureux d’avoir bien fait le job).
    Il est bien dommage (…) que ta dernière phrase : « Reste à savoir si je serai pris », ne soit pas tout autant « traduite et courbée ».
    Finaliser la démarche de « la courbe », serait intéressant.

    Pour déconner un peu (quand même…), la Courbe de l’autre trou-de-balle de Trump devrait être très curieuse à préfigurer et étudier…!
    Comme aurait pu dire Audiard : Là on a un putain de chef d’escadrille !
    C’est à rire jaune…

    Aimé par 1 personne

      1. Ben ouais, la lucarne du ponton… la fameuse, et le fameux.
        Cette jolie petite fenêtre ouverte vers le Levant…
        Espèce de métaphore qui nous dit parfois bien des choses.
        J’essaie et essaierai toujours.
        Un exercice intellectuel d’avenir.
        Plénitude et sérénité.
        Et je m’y adonne.

        Aimé par 1 personne

  2. Et maintenant il te reste un nouveau test à effectuer: une mesure de la variation de la courbe uniquement par visualisation mentale. Tu restes confortablement installé dans ton fauteuil avec un chronomètre.
    1) le passé: Tu revis cette même journée: pendant 15 mn tu refais le trajet en métro puis 15mn tu revis le casting et 15mn tu reviens chez toi. Est-ce que la courbe sera similaire? Est-ce qu’elle aura la même amplitude?
    2) le futur: tu imagines que tu te réveilles un matin dans quelques jours et tu fais comme d’habitude (ptit dej, etc) pendant 15 mn puis le téléphone sonne et tu tires à pile ou face (par exemple ça tombe sur pile: tu es pris pour le rôle) et tu imagines pendant 15 mn les ressentis de cette nouvelle puis pendant 15 minutes au contraire les ressentis de l’autre nouvelle (tu n’es pas pris): est-ce que la courbe va suivre tes ressentis de quelque chose qui n’est pas encore arrivé?

    Bonne continuation dans ton exploration des sensations.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s