Chiffres suite

Alors, au vu de ce que j’ai lu dans les commentaires précédents, on peut en conclure que les chiffres journaliers ne sont pas exacts. Il y a un effet week-end qui est dû au système de reccueil des données.

Une solution simple m’est alors apparue : Pour chaque jour, faire la moyenne sur une semaine. On obtient ainsi des courbes plus cohérentes et qui reflètent mieux la réalité.

Courbes moyennes sur 7 jours du 27/09/20 au 08/11/20

Sur ces courbes qui appliquent cette technique simple on peut en effet constater qu’il y a une inflexion des chiffres. La progression est en train de ralentir sérieusement.

Hypothèse 1 : ce n’est pas l’effet de confinement qui se fait ressentir mais l’effet couvre-feu précédent. Dans ce cas, on ne va pas tarder à sortir du confinement et on sera libre avant Noël.

Hypothèse 2 : L’effet d’une mesure ne se mesure pas sur deux semaines mais sur 5 jours. Dans ce cas, c’est l’effet confinement qui est mesuré. Dans cette hypothèse, la courbe devrait baisser très vite.

Hypothèse 3 : le virus n’en a rien à foutre des mesures et fait comme bon lui semble. On fait des corrélations abusives en reliant la courbe aux mesures. Cette hypothèse est passible de délit de complotisme.

14 réflexions sur « Chiffres suite »

  1. Merde, dans tes graphes je ne vois plus les mecs qui comptent mollassonnement le samedi et se tirent le dimanche.
    Pfff… les maths comme ça c’est déshumanisant, des bâtonnets verticaux ou des traits même pas droits.
    Je préfère la géométrie : un cube de bois sur quatre piquets perpendiculaires d’où part une passerelle plane et régulière qui mène à un rond quasi parfait qui pendouille au-dessus d’une laaaarge bande d’eau bruissante…
    T’as personne en réanimation, pas besoin d’ordi.
    Tu mesures les effets au moyen de tes orteils disposés en éventail, bien dans l’alignement de ton corps, grâce à ton œil directeur savamment placé.
    Minimum de matos, hyper efficacité, rythme paisible, l’étude du bien-être sans frais.
    Ou a minima, quelques deniers pour un joli flacon que tu débouchonnes.
    Et tu n’embouchonnes pas les hôpitaux…

    J'aime

      1. Question de fond : est-ce que les ermites sont touchés par le COVID ?…
        Ben ouais… puisque la « quarantaine » (ou le confinement) est souvent prônée, si on science-fictionne à mort le bazar, y a que les ermites qui finiront par s’en sortir, car hyper confinés déjà (+ quelques ragondins hyper-résistants dans nos marais).
        Plus sérieusement, ça me fait penser aux tribus d’Amazonie, peuples perdus en forêt, qui se sont choppé toutes les chtouilles des hommes blancs bien-pensants, et autres ethnologues, qui les venaient « visiter ».
        Je recommande donc aux ermites de repousser tout intrus à grands coups de bâton, massue et gourdin ! Voire au moyen d’un bulletin de vote le temps voulu, en se « désermittant » un poil.

        J'aime

  2. C’est normal, ils ont des objectifs différents de ceux des scientifiques. Le gouvernement a pour objectif de minimiser la situation, de laisser croire que le gouvernement contrôle la situation, qu’il ne faut pas s’inquiéter outre mesure, qu’il fait bien son travail. Les médias doivent capter l’attention du public pour exister. Ils utilisent donc des raccourcis sémantiques, des approximations, des épi-phénomènes, tout ce qui permet de les mettre en pleine lumière médiatique. Les scientifiques ont une démarche de long terme, utilisent des protocoles complexes qui nécessitent de maîtriser un tant soi peu le vocabulaire scientifique, qui avancent prudemment des hypothèses et tentent de les confirmer ou de les infirmer.
    Ce matin grosse nouvelle au journal de 8h: Pfeizer a trouvé un vaccin!!! C’est une nouvelle médiatiquement très juteuse, ça capte l’intérêt de tous. En creusant un peu on apprend que le vaccin serait efficace à 90% à condition de le maintenir à -70°C, ce qui est très compliqué à faire dans une optique de diffusion du vaccin jusqu’à la pharmacie du coin. En d’autre terme, on n’est pas prêt d’être vacciné!! Mais en attendant le buzz médiatique est assuré.

    J'aime

  3. De même que ceux qui titrent que Joe Biden est élu Président des Etats-Unis ce qui est absolument faux. En effet, il faut d’abord que les contestations juridiques et les recomptages soient terminés pour le 8 décembre, puis le 14 décembre le collège électoral vote pour finaliser l’élection et le 6 janvier 2021 le Sénat compte les votes des grands électeurs ce qui valide définitivement la victoire de l’un ou l’autre des candidats, près de deux mois après l’Election Day. Il faut ensuite attendre le 20 janvier 2021 pour que que le président élu ne soit investi à Washington lors d’une cérémonie. Ce n’est véritablement qu’à ce moment précis que ses pouvoirs politiques sont rendus actifs, et qu’il peut commencer à mettre en place les politiques ou signer des décrets.
    Je sais que c’est une question de sémantique, mais c’est en étant précis que l’on peut arriver à se comprendre clairement, quelque soit le sujet abordé.

    J'aime

    1. Pour les règles à respecter, tu as raison. Mais dans les faits, l’écart entre les deux est suffisant pour qu’il n’y ait pas de doute. Et jusqu’à présent, dans la pratique, les passassions de pouvoir démarraient peu de temps après l’élection. Trump était passé en étant minoritaire en voix. Ça n’a pas empêché l’administration Obama d’assurer la transition.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s