Installation 2 – La chasse aux mots sages

Installation 2 – La chasse aux mots sages

Puisqu’on préfère autoriser la chasse plutôt que la lecture, voici l’idée d’une installation interactive forestière.

  • Une forêt
  • Des spectateurs équipés de gilets jeunes, casques reliés à des pistolets-micros et viseurs zoom montés sur pieds, sièges pliants.
  • Le groupe de spectateurs part en forêt.
  • Dans certains arbres, des photos agrandies sont perchées, ou bien des personnages sculptés, ou bien des acteurs. 
  • À chaque arbre habité par ces objets, de petits haut-parleurs diffusent des voix enregistrées qui parlent doucement. 
  • Elles disent des textes forts et apaisés, sans colère, qui nous aident à construire nos lendemains meilleurs. La parole est claire, intelligente et sage. Il peut s’agir de textes anciens comme de paroles contemporaines, parfois de la poésie. Des choses qui font du bien d’entendre. Pas du positivisme gnangnan. De la pensée lucide et sage. Mais, comme la sagesse n’interdit pas l’humour, les textes peuvent être drôles, voire comiques.

Ainsi, le spectateur-chasseur part à la chasse à la parole sage, avec son petit siège et son micro. Libre à chacun de rester en groupe ou de partir dans une chasse solitaire, d’écouter ce qu’il veut, autant qu’il veut et de préférer chasser des sons d’oiseaux.

La chasse aux mots sages doit être une expérience forte, transformante, revigorante, relaxante. Un bol d’air physique et intellectuel.

16 réflexions sur « Installation 2 – La chasse aux mots sages »

  1. C’est beau… Bernard! Dans les jardins de Versailles avant les grandes eaux… Il faut concrétiser ça… C’est trop beau pour ne rester qu’une idée!…

    J'aime

  2. Hola !
    De retour… après le confinement.
    Je suis remonté jusqu’à « coup de vent », vu que j’ai évacué ma tente sur les hauteurs de Sare dans la nuit du 20 au 21 sous des rafales de 170 km/h et des arbres pluriséculaires qui tombaient. Suis passé tout près…
    Félicitations pour « ta prise sans casting » !
    Quant au reste, c’est toujours le même merdier…

    J'aime

  3. « La chasse aux mots sages »…Une idée qui plairait à René de Obaldia.
    « Ó terreur inconnu…Ó nature trompeuse…Ce ne sont que soupirs, plaintes, gémissements. »
    (Du vent dans les branches de sassafras)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s