Prise de tête en fin d’été

Quand il y a eu des manifs d’anti-masques à Berlin, je me suis publiquement demandé si les gens ne devenaient pas fous. Mais aujourd’hui, je me demande si les autorités politiques et sanitaires ne sont pas en train de s’égarer. Quand on regarde les chiffres, on constate une augmentation des cas positifs mais aucune augmentation significative des hospitalisations, des personnes en réanimation ou des décès. Et ce, malgré la fête de la musique et de nombreux rassemblements estivaux.

Je ne comprends pas pourquoi la presse ne met l’accent que sur le nombre de cas positifs alors que les autres données, les seules valables pour évaluer la dangerosité d’une maladie, ne sont jamais relayées.

La Covid fait plus de mal à nos têtes qu’autre chose.

5 réflexions sur « Prise de tête en fin d’été »

  1. Bernard, entendu ce matin même sur France info: « XXXe nouveau cas, jamais vu depuis le dé confinement! mais pénombre de malade hospitalisé continue à diminuer… (sic) par d’autres sources, dont des réanimateurs hospitaliers, il est confirmé que le nombre de morts diminue de jours en jours aussi. Par ailleurs, on ne distingue pas les gens décédés directement du Corona et ceux d’une autre maladie grave, donc jute un peu prématurément seulement.

    Enfin, les gens sont-il si cons, les journalistes si pourris et les politiques si roublards qu’il continuent à ne pas lier le nombre de cas détecté simplement au nombre de tests réalisés , en augementation constante, et non à une augmentation de contamination ? C’est la question la pire! « Stop à la mascarade » (c’est uen page facebooktrès active de « résitants » Amicalement Bernard

    J'aime

  2. Je ne comprends pas non plus, Bernard.
    Si. Je comprends qu’entre politiciens dépassés ou /et véreux, et une population, en grande part, réfractaire à la moindre discipline et solidarité, ce monde n’a pas de beaux jours devant lui.
    Covid ou pas, notre Humanité est malade.

    J'aime

  3. « pourquoi la presse ne met l’accent que sur le nombre de cas positifs »: parce que c’est vendeur, racoleur, effrayant et bien plus facile à comprendre que des taux de dépistages/tests ou autre analyse un peu plus poussée; ou d’autres données qui montrent que la dangerosité reste limitée (nombre d’hospitalisations, nombre de décès).

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s