Entre deux

Ayant quitté la mer et avant de rejoindre la montagne, occupé à divers travaux et je me suis déjà mis à l’ouvrage pour l’écriture du livre. Et vite fait, une petite expérience pour la route.

J’avoue que ma cure de désintoxication à Facebook se passe plutôt bien. S’épargner de lire des messages dont on ne comprend pas pourquoi ceux qui les écrivent les postent, ça repose. Ça renvoie aussi à sa propre vacuité dans ce système de communication algorithmique.

Alors bon, je continue d’écrire un peu dans le blog en me demandant un peu pourquoi. Un peu.

6 réflexions sur « Entre deux »

  1. Bonjour,

    Un petit coucou pour te dire que même s’il n’y a pas toujours de commentaire nous te lisons à chaque fois souvent avec plaisir, parfois avec un peu d’énervement mais bon pas trop quand même. Enfin tu n’écris pas dans le vide quoi…. Belle fin d’été.

    J'aime

  2. Ecrire pour soi, écrire pour partager, écrire pour aller mieux, écrire pour s’évader … Il y a autant de raisons d’écrire que d’exister, alors autant ne pas s’en priver.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s