aouaryou ?

Quelques nouvelles, surtout pour les lecteurs de la famille et les amis qui préfèrent regarder le blog plutôt que passer un coup de fil.

Je suis encore enchampêtré en Charente profonde. L’avantage réside essentiellement dans le fait que j’ai pu jouer du ukulélé comme un sourd à minuit et demie sans risquer déranger les voisins. Le second avantage, c’est que l’on peut bosser en plus du potager. J’ai travaillé comme un malade sur l’approfondissement de mes expériences et à la formation d’une équipe. J’ai envoyé un plan développé de mon bouquin à l’éditrice. Il m’a fallu plus d’une semaine pour le sortir.

Côté tournages, je tourne sur un court fin juin, celui qui était prévu en mars, en Suisse.

Et puis sinon, pas mal pris dans des histoires de retraite car oui, c’est pour bientôt. Et il manque ceci et cela et patati et patata. Je ne sais même pas combien je vais toucher. J’en suis à espérer que ce sera juste un peu mieux que le chômage. Ce qui ne résoudra pas grand-chose. Au moins en aurais-je terminé avec la course perpétuelle aux heures. Aux heures payées, je précise. Parce que si j’avais été payé pour tout le boulot que j’ai fourni, j’aurais pas mal de pognon.

Comme tout le monde, j’ai suivi avec grand intérêt la grande série de l’année, Chloroquine. Ils annoncent une saison 2, je crois. 

Côté politique, je me rapproche chaque jour du désespoir quand j’entends parler ceux qui sont au menu 2022 et, pire encore, quand j’entends mes semblables. Je fais bien de travailler sur l’eau. C’est autrement plus passionnant et plein de perspectives.

Ça ne se lit sans doute pas, mais je suis très apaisé depuis que je bosse sur le bouquin.

La santé ? Ça va. Je me suis mis à la marche nordique.

Le cinéma ? Je l’ai dit. Et mieux vaut ne pas en dire davantage, sinon la santé ça n’ira plus.

8 réflexions sur « aouaryou ? »

  1. « !e travail est la pire des drogues : ceux qui en ont en crèvent, ceux qui en manquent en crèvent aussi. » (Jean-Marie Gourio – Brèves de comptoir)
    Vive la retraite! 😊…Vive la Liberté ! (qui n’existe pas). Vive la Révolution (qui n’arrive pas). On passe sa vie à se dire « vive ceci, ou cela! »…Vive la fin de l’école ! vive la quille! Vive les vacances! Vive la retraite! A chaque étape, on se dit « jusque là, ça va! »…Puis on tombe malade et vive la fin!

    J'aime

  2. Sûr que 2022 paraît pas vraiment enivrant. Pas trop de lumière à l’horizon…
    La Suisse sera certainement assez jolie en cette fin de printemps. Profite.

    J'aime

  3. Bravo pour la marche nordique; cela indique que ton genou va bien et que les auto-soins sont efficaces. Bonne continuation dans tes expériences.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s