Tous complotistes ?

IMG-4754

On assiste à une bataille inouïe entre les pro et anti Raoult. Les pro qui veulent croire au médicament miracle et crient à l’injustice en voyant leur sauveur massacré et les anti qui n’ont pour argument que des jugements sur la personne.

Si on veut s’appuyer sur des arguments de jugement sur la personne, on pourrait régler directement le compte de Maron en disant qu’il a le profil d’un directeur d’agence bancaire démago, ringard et narcissique. Mais bon, on ne va pas jouer à ce jeu. Il fait suffisamment de conneries factuelles pour ne pas avoir besoin de charger sur son physique et son expression.

Raoult, donc. Voilà que les autorités scientifiques décident qu’on peut utiliser la chloroquine quand les malades sont en réanimation, alors que Raoult dit qu’il faut utiliser le médicament dès les premiers symptômes car il n’est plus efficace dans les phases avancées de la maladie. Nous, les gueux non-instruits, cherchons à comprendre ce qui nous semble illogique. Pourquoi autoriser la chloroquine uniquement dans les cas où elle ne marche pas ? Là, évidemment, on ne peut pas comprendre. On est face à un conflit cognitif. Pourquoi les autorités de santé peuvent-elles sortir de telles conneries ? Dans quel but ? Et c’est là que le complotisme se met en route : face à une opinion publique favorable, ils autorisent l’utilisation de la chloroquine quand elle ne marche pas, juste pour dire que ça ne marche pas et permettre à des laboratoires pharmaceutiques de produire des dérivés du même produit à un prix beaucoup plus élevé que le nivaquine (dont l’usine est en redressement judiciaire et qu’il suffirait à l’état de nationaliser vite fait). Je rappelle juste que la nivaquine est un médicament pas cher, utilisé de façon massive et obligatoire pour la prévention du paludisme depuis plus d’un demi-siècle (ce qui règle la question des effets négatifs).

Le complotisme, aussi irrationnel qu’il puisse être, véritable couveuse à fake news, est en fait généré par les comportements illogiques des tenants du pouvoir politique, économique et scientifique. Si tout était clair, limpide, transparent, logique, pédagogique, il n’y aurait pas de réflexe complotiste. Il ne naît que de la nécessité de comprendre des choses illogiques, de leur donner un sens puisque le sens réel semble absent ou caché.

Pourquoi, par exemple, imposer un confinement d’un côté et demander aux entreprises de continuer à fonctionner ? Réponse :  parce que le souci économique est cyniquement équivalent à celui de la santé.

Après le scandale du manque de masque, de la tenue du premier tour des élections, de l’impossibilité matérielle de faire des tests, voilà que nous nous acheminons vers un futur scandale autour de la médication puis sans doute bientôt de la vaccination.

Si le complotisme consiste essentiellement en une manipulation odieuse de l’information. s’il est le biberon des monstres comme Trump et Lepen, son expression première naît de l’incurie et de l’insincérité des pouvoirs institutionnels en place.

Après le virus, serons-nous plus sages ?

Oui, j’ai décidé d’illustrer tous mes articles avec des fleurs.

5 réflexions sur « Tous complotistes ? »

  1. Je crois que le principe  » le complotisme qui consiste essentiellement en une manipulation odieuse de l’information….. » biberon des monstres comme Trump et Lepen est largement dépassé à l’heure actuelle, non ? Nous allons devenir les champions, si ça continue…!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s