En commun

mask

Je n’allais plus au café ni au restau. Plus les moyens. J’avais baissé ma consommation générale depuis un bout de temps. J’avais une vie sociale peu portée sur les grands groupes de personnes. Ça fait un bon moment que je n’ai pas tourné. Plus de travail payé. La seule chose qui change, c’est que tout le monde va vivre ce que je vis depuis quelques mois.

Profitez donc de ce temps pour vous passionner pour d’autres choses, lire, écrire. Vous verrez, on s’y fait très bien.

Pour être tout à fait franc, je trouve que c’est l’article le plus imbécile que j’ai jamais écrit.

Sans doute le bouleversement. Macron qui fait croire qu’il a eu la révélation qui était de gauche. Aller voter demain alors qu’on ferme les bars et les restaus. Quelque chose de la perte de toute logique doit m’impacter.

15 réflexions sur « En commun »

  1. Nous avons un peu la même vie que toi. Nous sommes depuis un moment déjà des « reclus volontaires » ici au Maroc et nous contentons de peu. Cela ne changera guère pour nous non plus. Tu vois, être habitué à l’austérité à du bon !
    Je t’avoue que je me passerais même bien de la sortie de demain mais il faut bien faire des réserves pour nos chats adorés.
    Prends soin de toi, de vous, soyez prudents « encore plus que ça ». L’orage va passer… il faut juste rester en vie, vent debout et tous ensemble !

    J'aime

  2. « Je connais gens de toutes sortes
    Ils n’égalent pas leurs destins
    Indécis comme feuilles mortes
    Leurs yeux sont des feux mal éteints
    Leurs cœurs bougent comme leurs portes. » (Apollinaire – Alcools)

    « La merde, c’est vraiment international… » (Léo Ferré)

    J'aime

  3.  » Et pourtant, elle tourne »! 😉
    Et en ce moment, elle se repose,moins de pollution dans les airs et dans les villes, on va bien finir par  » VOIR » , à défaut de regarder…
    Il y aurait beaucoup à dire, après cet article que tu qualifies  » d’imbécile », et qui pourtant, ouvre la porte à une discussion « intelligente »… 😀

    Aimé par 1 personne

  4. Le choix du maintien des élections, et l’évocation d’un possible second tour, a donné le coup de grâce à ce qu’il restait de démocratie, dans ce pays.
    C’est pourtant sous couvert de celle-ci que nos dirigeants on fait le choix d’inviter des millions de français à propager, malgré eux, une pandémie déjà référencée au stade 3.
    Pauvre Démocratie. Elle était déjà à terre depuis plusieurs mois, l’utiliser à des fins de pur et sombre stratège politique est scandaleux !
    Que l’on ne nous parle pas de devoir de citoyenneté et de civisme lorsqu’honorer notre droit de vote requiert de mettre en péril notre santé et celles de nos compatriotes.
    Nombreux bureaux de votes n’étaient pas équipés des produits désinfectants recommandés. Et quand bien-même ils l’étaient, les flacons hydroalcooliques avaient-ils sérieusement leur place près des urnes, alors même qu’ils sont en pénurie dans nos hôpitaux ?
    Le Français est, par nature, rebelle et déterminé, ce qui lui vaut, dans certaines circonstances, de gagner des guerres.
    Si l’on en croit les images de ce week-end, face à un ennemi invisible, ce trait de caractère lui profite peu.
    Nos dirigeants ont négligé cet aspect, par méconnaissance ou par ruse.
    Aujourd’hui, le pays s’affole. Faute d’avoir été, en temps raisonnable, averti du réel danger, c’est la peur au ventre que la France remplie ses caddies.
    Dès l’alerte italienne, il y a plus d’une semaine, des mesures de pré-confinement et de gestion de cette ruée en masse, déjà effective sur l’ensemble du territoire, auraient permis d’éviter la propagation du virus.
    J’attends, comme toi, des consignes plus précises de l’état, concernant les semaines à venir.
    Souhaitons que cette fois, la compétence prime sur l’inconscience.
    La planète respire mieux, c’est le point positif. Restons chez nous et tachons d’en faire autant 😉

    Aimé par 1 personne

  5. Après l’élocution de notre cher « président » hier le 16 mars, je n’ai pas dormi de la nuit (remarque, ça ne change pas beaucoup…). Pour des personnes qui sont dans notre cas, on te laisse le choix d’aller bosser, ou te laisser sur la conscience la possibilité de propager le virus. Avec la seule différence, que nous si on ne va pas bosser, on n’est pas payé. Après réflexion, j’aurais préféré qu’il nous ordonne de rester chez nous. Je pense que nos politiques sont en train d’analyser « le fric » que ça va coûter, et que finalement, les petits artisans, indépendants et autres qui travaillent seuls, sur des chantiers plus ou moins isolés, peuvent comme à leur habitude, aller au charbon et se crever la paillasse. Finalement, vu le nombre, ça pourra réduire la facture. J’ai la chance de pouvoir travailler dans des lieux ou je ne croiserai pas de monde, mais pour cela, ça serai bien d’avoir des masques de protection, du gel, des gants. Mais malheureusement, vu la connerie de certains qui sont allés dévaliser les stocks, comme dans les centres commerciaux, les boulangeries et autres, c’est la pénurie de tout. Il est temps d’apprendre à partager, de vivre avec du bon sens, au lieu de ne penser qu’à sa gueule. Je suis en pleine réflexion, quitte à prendre le risque de ne pas aller travailler pour pouvoir aider dans n’importe quelle tâche. Mais en connaissant les conséquences financières que cela engendrerai, pour ma famille, je suis en plein doute…. J’aimerai avoir ton sentiment, Bernard, pour m’aider dans ma réflexion. Merci et Bon vent

    J'aime

    1. Oui, Jean-Philippe, drôle de situation où les gros cons remplissent 3 charriots pour leur gueule (pour un bon confinement il faut être finement con), des gens qui sont confinés quand d’autres doivent travailler comme si rien n’était. Il y a des grains de sable un peu partout. Et tout ça a semble-t-il un peu tardé. Mais bon, puisqu’ils ont demandé l’avis des scientifiques, mieux vaut fermer sa gueule 😉 Quant à la gestion des protections, masques et gants, je me demande toujours comment ceux qui en ont se les sont procuré. Ce doit être les mêmes qui gavent leurs charriots.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s