Par lassitude

facebook

J’ai annoncé que je quittais Facebook. Drôle de décision. Comme l’impression d’un décalage entre l’illusion d’un lien social très large mais au bout du compte tout fin et sujet à l’évaporation. Un réseau social de désocialisation.

Quant à la place de soi face aux autres, pour moi c’est un peu comme dans une réunion publique.

Devant une assemblée, avec un micro, installé à la table qui fait face au public, c’est assez facile puisque tu t’inscris physiquement dans une géographie et un décorum qui te donnent d’amblée un statut social.

La place de spectateur est assez confortable aussi. Quand tu t’emmerdes, tu peux papoter avec ton voisin des conneries de ton chat.

Quand tu lèves le bras pour donner ton point de vue ou poser une question, avant qu’on ne t’écoute, on juge d’abord qui tu es ou semble être, on interroge ta légitimité à perturber le cours paisible de l’ordre social. C’est instinctif. Si t’es à cette place, celle de celui qui prend la parole sans qu’on lui ait demandé, soit tu déploies des trésors de séduction si tu en es capable, soit tu bafouilles, la voix tremblotante, tout dans l’émotion. On a souvent l’impression que tu parles à la seule fin de montrer que tu existes.

Il te reste encore la place du petit malin dissipé, celui qui, de temps à autre, lâche une grosse vanne, un peu fort, pour faire glousser l’assistance. Puis il s’enfonce dans son siège, un large sourire aux lèvres et les yeux brillants, content de lui.

Tu peux toujours déployer soudain une banderole pour tes causes perdues. S’en suivront des grands chuuuut et quelques applaudissements. Peu nourris, les applaudissements. Et les vigiles te feront sortir. À moins que tu ne sortes de toi-même s’il n’y a pas de vigile.

Bref. Le jeu de la réunion publique, je commençais à en avoir un peu ma claque. Ces grandes salles sont sans fenêtre.

25 réflexions sur « Par lassitude »

  1. Vrai sujet de vouloir quitter ce bien bel outil, mais ô combien porteur de violences clavardesques…. nul doute que notre abonnement à ton blog constituera un réel plaisir, comme c’est déjà le cas ! Adishat !

    J'aime

  2. Mais qu’attendais tu de FB ? Puisque tu sais ce que draine ce média, en plus, avec 4000 contacts qui te suivent plus ou moins, puisque, que tu le veuilles ou non, tu es un personnage public…Ce n’est pas une insulte, c’est la réalité…En plus, tu es un acteur hors normes, puisque tu écris, tu fais des expériences ( avec des contacts de FB entre parenthèses! ) , et tu es sourcier…Plusieurs facettes qui font que…Et puis, un jour, voilà t-y pas qu’un  » fâcheux » t’agresse sur FB…Et tu pars, suite à ce  » déclencheur »…En oubliant un peu trop vite que ceux qui te suivent gentiment vont être un peu surpris…Certains t’ont déjà conseillé de faire une coupe printanière dans ces 4000 contacts…Peut être aussi ne pas laisser ta porte grande ouverte à tout le monde…Il existe des manips pour éviter tout ça…Mais bon, je parle pour rien, tu sais déjà tout ce que je raconte,et tu avais envie de partir, c’est tout… 😉 ça arrive…

    J'aime

  3. Peu de fenêtres, c’est sûr. Celle que tu ouvrais via ce blog, sur Fb, nous aidait à mieux respirer. Epuisant d’être celui insuffle, et je comprends ton besoin de souffler. Que les meilleurs vents t’oxygènent, … et s’ils te ramènent, un jour, vers la grande salle, tu sauras réaménager ton espace 😉
    Et puis nous n’allons pas mourir asphyxier puisque Béber garde sa fenêtre ouverte 🙂

    J'aime

  4. Alors, voilà tout de même un gros avantage de la grande salle sur la fenêtre à Béber, les étourdis peuvent facilement corriger leurs fautes d’orthographe :/

    J'aime

  5. Bernard, comme tu as raison, et , comme je suis triste! Alors, tu ne liras plus mes posts pourtant si puissants pour aider l’humanité à réfléchir! snif…!

    Mais , redevenons sérieux…

    Ce n’es pas sur Face book que j’ai jamais espéré trouvé des « amis » et, de fait, j’y ai trouvé ou généré bien plus d’ennemis que d’amis à mon avis…

    Mais, pour moi, entre autre endroit, il reste l’un des lieux dont parle la parabole évangélique du grain de sénevé…. C’est un lieu de multiples terres sur laquelle nous pouvons jeter nos « grains de sénevé »… Peu , très peu, on des chances de germer car les mauvaises herbes se développent bien mieux que les bonnes quelque soit le terrain.. Et Face book n’enmanque pas.. Mais si quelques unes de mes, de tes, « semences » germent, aujourd’hui, demain ou peut-être dans très longtemps, alors j’aurai, tu auras, le sentiment d’avoir apporté ma, ta, petite contribution au destin de l’humanité..

    Une contribution pour moi sans prétention car , moi aussi, je peux me tromper et avoir choisi une voie sans issue… Mais j’aurai agi, et c’est là l’essentiel car ne regrette-t-on pas plus ce que l’on n’a pas fait que ce que l’on affait ?

    Alors, Bernard, oui, je te comprend,mais je ne suis pas sûr que tu fasses le bon choix… A nous retrouver longtemps ici, je l’espère tellement! Bernard

    J'aime

      1. (hihi ! sacré Bernard, je comprends mais ta tendinite peut se soigner même à distance avec toutes nos bonnes intentions ;-))

        J'aime

  6. Je voulais te laisser un message à ce sujet sur ce blog, mais je vais plutôt le déposer sur ton fb.
    Merde, le bidule est cassé !
    Pas grave. Je le fais ici.
    De toute manière, t’as souvent fait ce que tu voulais, parfois « pouvais » (à cause des bâtons dans les roues de la mobylette), ben continue comme ça. Comme tu veux tu choises !
    « Ma Liberté », nous chantait Moustaki…

    J'aime

      1. Ouais…Faut dire que les rêves des années 70 …. Hein ? …. Les écolos d’alors étaient encore des écolos… Comme tu dis, les temps changent…Très, très vite…

        J'aime

  7. Oh ben dis, je viens tout juste de m’en rendre compte !! 😉

    T’as eu raison, t’as davantage de courage que moi ! 😉

    … Et puis, tel que je te connais, t’es capable d’y retourner ! 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s