La pensée complexe En Marche

fesneau

Quand on dit à un secrétaire d’état des relations auprès du parlement que Macron est perçu comme le président des riches et que l’on s’appuie sur un rapport de l’OFCE sur les effets inégalitaires de la politique fiscale du gouvernement, il répond que l’on cultive en France une haine des riches et que c’est très grave. C’est vrai que quand tous les rapports montrent que les plus riches s’enrichissent chaque année davantage tandis que l’on constate un appauvrissement des couches les plus faibles de la société, ça veut dire « je hais les riches ». D’où il y a une haine des riches ? Montrer de façon factuelle que la politique fiscale favorise les riches relèverait donc d’un sentiment ? Et quand bien même, si l’on devait proférer un sentiment négatif, se porterait-il sur les riches ou bien sur ceux qui fixent les règles inégalitaires ? La réponse est dans la question. Mais alors, pourquoi les tenants de la pensée complexe se prêtent-ils à de tels raccourcis ignobles intellectuellement ? Sans doute parce que ce discours se voulant soi-disant objectif, s’appuyant sur des faits, de la science, n’est qu’un outil de plus au service d’une idéologie qui n’a d’autre valeur que d’être une idéologie parmi d’autres. Cette posture est hautaine et insincère et arrête de valoir dès lors qu’elle n’est pas favorable aux tenants du pouvoir.

Selon les penseurs complexes, ceux qui nous serinent que « c’est beaucoup plus compliqué que ça », « vous mélangez tout » quand on leur sort des chiffres qui dérangent, eh bien, pour eux donc, pour lui, en tout cas, le secrétaire d’état En Marche, le rapport de OFCE est juste faux. Et de sortir l’exemple qui tue : « Par exemple, dans leur rapport, ils parlent du prix du tabac alors que ce n’est pas du tout pour ça qu’on a pris ces mesures ».

Argument de merde, complètement pourri voire honteux. Des chiffres : la proportion des fumeurs dans les catégories sociales aux plus faibles revenus ne cesse d’augmenter. En 2017, cette proportion était passée de 35,2 % à 37,5 % tandis que la proportion des fumeurs dans les catégories les plus favorisée diminuait. Par conséquent, passer les prix des cigarettes de 4 à 10 euros (soit 450 € mensuels pour un fumeur qui fume 1,5 paquet/jour) n’a de réelle incidence que pour les faibles revenus. Ils s’appauvrissent encore davantage alors que fumer est une addiction, une maladie, souvent liée aux angoisses d’une vie difficile. Faire le choix de résoudre ce problème de santé publique en augmentant le prix des cigarettes est pour le moins discutable, non ? Je dis ça sans haine, juste avec des faits. Et quand vous allez vous approvisionner au bureau de tabac, observez la consommation de jeux à gratter. Les plus accros, bizarrement, sont les plus pauvres, les plus miséreux. En effet, quand votre problème numéro un est l’absence de revenus ou leur faiblesse, la seule solution que vous entrevoyez, c’est d’avoir de la chance.

« Ce n’est pas pour ça qu’on a fait ça ». Il est complètement idiot ou quoi ? L’agriculteur qui fait un arrosage intensif de son champ de maïs peut avoir pour effet de faire baisser le niveau de la nappe phréatique. Est-ce qu’on va lui dire qu’il plante du maïs avec la seule intention de faire baisser la nappe phréatique ? Bien sûr que non. Mais cela nous autorise quand même à nous poser la question des effets de cette culture sur les nappes phréatiques en période de bouleversement climatique. Prendre la chose dans sa globalité. Monsieur le secrétaire d’état, si vous n’avez pas décidé d’augmenter le prix du tabac pour appauvrir les plus pauvre, vous devriez être capable de constater qu’un des effets de votre mesure en demeure l’appauvrissement des plus pauvres. C’est pas plus compliqué que ça.

https://www.franceinter.fr/emissions/questions-politiques/questions-politiques-09-fevrier-2020

Je passerai pour cette fois sur la mauvaise foi caractérisée concernant le rejet de l’amendement du congé pour enfant décédé. Le mec il est capable d’essayer de nous faire croire qu’ils n’ont pas voté cet amendement juste pour en faire un meilleur.

On atteint me semble-t-il un niveau de rejet de la classe politique dont la raison n’est pas totalement irrationnelle mais trouve sa source dans les pratiques de la classe politique elle-même. En disant cela, pour ces gens-là, je suis un complotiste, un dépressif, un haineux, un séditieux, un islamogauchiste, un radicalisé, un facho, un antidémocrate, un pro-dictature, un… Bref, j’adore votre pensée complexe.

5 réflexions sur « La pensée complexe En Marche »

  1. S’ils avaient un brin d’honnêteté intellectuelle, ils ne diraient pas « ceci est très vrai », noooonnnnn, pas possible ça… mais a minima « ce n’est pas faux ».
    Pour tout le reste, ils ont « l’art » (je n’ai pas voulu utiliser le terme « manigance ») de transformer une boulette en une pépite. Cochon qui s’en dédie !

    J'aime

  2. Macron n’a rien inventé de neuf : il est une xième incarnation de la pensée néolibérale dont la « compléxité » date des années 1920-30…L’idéologie néolibérale est hégémonique en France depuis 40 ans par les droites et les gauches de gouvernement, avec pour résultats le creusement des inégalités et les désordres sociaux. Cet état étant de plus en plus difficiles à cacher, les « marcheurs » s’empêtrent (souvent s’emmêlent, bafouillent) dans une propagande dans laquelle ils n’y croient plus eux-même, il suffit d’observer leurs pauvres prestations médiatiques.
    Cela étant, le capitalisme se porte bien, je viens de lire deux thèses intéressantes: « La tropicalisation du monde » de Xavier Ricard Lanata et « Il faut s’adapter sur un nouvel impératif politique » de Barbara Stiegler.

    J'aime

      1. Je trouve les constats et analyses de Todd intéressantes et méritent d’être lues. Par contre ses conclusions sont décevantes. A la suite de John Dewey (penseur de la social démocratie), il est difficile de théoriser un « libéralisme » politique réellement démocratique en conservant le système économique libéral, c’est à dire hors planification verticale par les seuls experts (capitalistes ou communistes).

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s