Coucou !

poste

J’ai arrêté. Je ne suis pas certain que ça dure longtemps, mais j’ai arrêté d’écouter les infos qui n’en sont pas. Ce ne sont que des infos triées sur le volet, destinées à générer leur petite dose d’angoisse, à alimenter de façon détournée les dérives de la pensée la plus médiocre, celle qui fait de l’audimat ou bien à livrer du sensationnel quel qu’il soit, positif ou négatif, pourvu que ce soit du sensationnel. Et puis le ton qu’ils emploient, toujours faux, toujours plein de la petite musique journalistique qui veut imiter la connivence ou une supposée intelligence de ceux qui déversent la nouvelle et qui sont plus malins.

J’ai arrêté. Peut-être pas pour longtemps. Mais que c’est bon de se couper un peu du monde vu par les médias pour regarder celui qui nous entoure. Il est tout con, le monde qui nous entoure. Tiens, les poubelles s’y entassent depuis des jours, mais les médias, ils préfèrent parler du Heinekenvirus ou de ce jeune démocrate qui n’est pas sans rappeler Macron. On a trop parlé des grèves pour rappeler qu’elles continuent partout, l’air de rien, un coup ici, un coup là, contre cette inique réforme des retraites.

Avant, ça m’énervait, les infos. Ça entretenait ma colère. Mais là, j’ai arrêté. Pour peu de temps, sans doute. Par là même, j’ai donné un peu de repos à ma colère, lui préférant mes passions constructives ou créatrices. Ou tout simplement des activités sans valeur autre que de vous mettre de bonne humeur. Coupé du grand monde pour être davantage dans le petit, le nôtre. Oh, copain, on va se le boire, ce verre ? Tu vas voir comment on va te le refaire, le monde !

3 réflexions sur « Coucou ! »

  1. Boire un coup d’accord mais où ? ici il n’y a plus de bistrot, plus de commerce, plus de poste. Il ne reste qu’un cabinet médical occupé par des fonctionnaires qui ne rçoivent que des bien-portants qui peuvent attendre des rendez-vous à huit jours.

    J'aime

  2. Radio Ponton, écoutée uniquement sur les berges de Garonne, invite à une dégustation de Pomerol.
    Je relais… pour ceussent-qui-habitent-de-l’autre-côté-de-la-digue.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s