Badine, l’humeur

IMG_3319

La troisième vidéo tarde un peu, me direz-vous. Oui ben, l’expérience en cours est inédite et longue. Un peu de patience. Il m’en faut bien. Mais changeons de sujet.

Comme vous, j’ai vu tout le toin toin autour du défilé du 14 juillet. Une fête révolutionnaire qui est devenue un hymne aux armées, un défilé de canons, avions et missiles tentant de nous faire croire que nos dirigeants en ont de plus grosses que les nôtres. C’est comme dans les sciences dites dures. Il vous faut du quantitatif. Exit l’homéopathie ! Et ceux qui sifflent et huent, ceux qui font désordre, on les arrête et les parque dans des cours bétonnées cerclées de hangars et de babelés. Les jolies colonies de vacances pour courber la tête de ceux qui la oseraient la redresser.

C’est l’été 2019. Rien de bien neuf dans notre monde de brutes et de soumission fainéante. Plus rien n’offusque. On en oublie même la nature des symboles. On les détourne pour la cause des guignols qui se croient tout-puissants.

N’hésitez pas à aller écouter la chanson de Léo Ferré postée en commentaire dans l’article précédent par Robert.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s