Mon histoire avec le festival de Contis

unnamed.jpg

C’est le 23èmefestival de Contis. Il est temps de faire un peu l’historique de ma relation au festival.

En 1995, je suis comédien à Bordeaux. Je viens d’arrêter d’être instit. Avant ça, j’avais fait un IUT en même temps que Yves Caumon avec qui nous sommes devenus potes. Lui a été reçu à la Fémis et s’apprête à devenir réalisateur pour de vrai. Il me fait tourner dans ses courts-métrages. Moi aussi, j’aime bien réaliser, des super 8 pour l’instant. Mais pour Yves, je suis un acteur. Non mais l’autre, je vais lui montrer que je suis réalisateur aussi, même si je ne fais pas d’école ! Et voilà que je réalise mon premier court-métrage à Bordeaux, Lartigue expose, avec à la technique des copains recrutés à la Fémis pour l’image et le son et de jeunes Bordelais fraichement sortis des bancs de la fac, ayant soif de cinéma. On a monté une boîte de production (Zangra) avec Jean-Marie Bertineau et Philippe Lespinasse (avec qui j’ai fait aussi l’IUT). Le film terminé, en 1996, on l’envoie en sélection dans un festival landais de court-métrage qui va connaître sa première édition : Contis.

Je découvre alors ce lieu magique en bord d’océan, et ce couple complètement allumé et enthousiaste, Betty et Rainer. Ils viennent de racheter le vieux cinéma voué à l’abandon et décident de le rouvrir et d’y créer un festival. Tous leurs copains parisiens débarquent, décorent le village, installent un grand rideau rouge à l’entrée de la plage et des fauteuils de cinéma sur la plage. Instant magique fait de rencontres, de rires et de découvertes cinématographiques. Et voilà-t-y pas que c’est mon film qui gagne le prix unique à l’époque attribué par le public. Pour moi qui n’est pas fait d’école de cinéma, me voilà soudain légitimé. Reconnaissance éternelle à Betty et Rainer.

Quand on gagne le prix, l’année d’après, on doit réaliser un nouveau court-métrage tourné à Contis pendant le festival et montré au public de dernier jour. Encore une aventure extraordinaire qui se termine en véritable performance dans laquelle on projette le montage muet de Chiche!, en doublant en direct le dialogue au micro, avec David Chazam qui joue la musique. Une sacrée aventure. Nait alors une relation indéfectible avec Betty et Rainer et leur festival.

Fin 99, je quitte Bordeaux pour rejoindre la capitale. Hélène Angel, rencontrée à la Fémis m’offre un rôle magnifique dans Peau d’Homme Cœur de Bête, son premier long-métrage. Commence alors pour moi une carrière d’acteur de cinéma et de télévision. Je reviens à Contis en 2004 pour une avant-première de Cache-cache de Yves Caumon, un long-métrage dans lequel il m’a offert un des rôles principaux. Plus le temps de réaliser. Je fais l’acteur.

Et voilà que je saisis la moindre occasion pour débarquer au festival pour y faire des lectures théâtrales, des improvisations, y être jury…

En 2006, je me retrouve à Cannes avec un prix d’interprétation avec Jamel Debbouze, Samy Nacéri, Roschdy Zem et Sami Bouajila pour Indigènes de Rachid Bouchareb. Sur les marches, auréolé de cette belle palme, j’appelle la famille et… Betty ! Et oui, le petit bordelais qui avait été récompensé lors de la première édition du festival vivait soudain la concécration des grands. Parenthèse magique. À la demande de Betty et Rainer, j’obtiens une avant-première exceptionnelle au festival entre Cannes et la sortie. Quel moment !

Depuis, je suis revenu plusieurs fois, y jouer au théâtre, projeter Retour aux sources ou Ogres Niais, les accompagnant au festival d’Atibaïa au Brésil ou de Bologne en Italie. Des auteurs de court-métrages rencontrés au festival me donnent des rôles dans leurs longs, François-Xavier Vives pour Landes ou Sylvain Desclous pour Vendeur.

Et voilà que cette année, j’y suis avec Manigances qui sera projeté demain après-midi en compétition. Je n’attends pas de récompense mais me voilà offerte ma première projection publique. Il fait beau. Vive le festival de Contis !

1 réflexion sur « Mon histoire avec le festival de Contis »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s