Je jette l’éponge

marx

Alors, si l’on additionne les partis de gauche en incluant les écologistes, on obtient 32 %. Mais au vu des débats sur les plateaux télévisuels, ma pauvre pétition pour une union des gauches pour 2022 me semble être la plus grande utopie contemporaine. D’autres s’y sont essayés.

Dans tous ces partis de gauche, tout le monde s’accorde pour dire qu’il y a urgence à faire cette union. Mais chacun voudrait être le chef de celle-ci. Si les Insoumis avait été devant les verts, ils auraient dit, venez tous, on va gagner. Comme ce sont les verts, ce sont eux qui disent rejoignez-nous. Même Faure du PS se propose pour que son parti soit le cœur de cette union. La gauche aujourd’hui, c’est un peu comme EELV d’il y a quelques années : une grosse foire d’empoigne.

La réalité du moment, c’est que la première force politique, c’est l’extrême droite. Mais la différence avec le passé récent, c’est que dans l’état actuel du pays, elle peut prendre le pouvoir en 22. J’estime que les responsables de partis sont assez grands, assez intelligents pour appréhender la situation et en tirer les conséquences.

Alors, mes amis rouges, à force d’être cons, vous allez me faire virer vert, comme un extraterrestre. Il en aura fallu des décennies pour me faire glisser. La girouette était rouillée. Mais ça commence à couiner. Hiiiiicrrrrr Hiiiiiiiicrrrrrrrr

6 réflexions sur « Je jette l’éponge »

  1. « J’estime que les responsables de partis sont assez grands, assez intelligents pour appréhender la situation et en tirer les conséquences ». Ben non, si c’était le cas ils ne reproduiraient pas les mêmes erreurs depuis si longtemps… Parmi les membres de notre espèce, il y en a qui veulent être chef (c’est dans leurs gènes, on n’y peut rien), comme tout dominant dans un groupe de mammifères. Et les dominants ne peuvent pas collaborer, leur égo n’est pas calibré pour cela mais pour se combattre afin de savoir qui sera le super dominant. Comme le combat s’est déplacé du domaine physique dans lequel il est facile de savoir qui est le plus fort, au domaine des idées où chacun peut dire qu’il est le meilleur en toute (mal)honnêteté, les divisions ne sont pas prêtes de cesser. Il n’y a que dans les cas de force majeure qui menacent la survie du plus grand nombre que les égos se trouvent relégués au second plan derrière l’instinct de survie, avant de ressurgir de plus belle lorsque la situation est redevenue sécurisée.

    J'aime

  2. La question est que va faire Jadot ? Il a la tentation au Parlement Européen de rejoindre les libéraux et Macron, dans ce cas se sera Jadot Judas. karima Delli me semble plus sure.

    J'aime

  3. J’aime bien l’idée du  » vert extraterrestre », parceque le vert  » écolo »….. 😉 C’est comme la spontex très verte elle aussi, un côté sympa, et l’autre qui gratte…Allez, pour rire un peu, on en a bien besoin:

    J'aime

  4. Jolie photo du père (vert) Karl…:-)
    Aurélien Bernier, (militant Attac puis Front de Gauche) écrivait en 2014: « Souveraineté nationale, désobéissance européenne et protectionnisme : tels sont les trois sujets tabous dont la gauche radicale doit se ressaisir, au lieu de les abandonner au Front national qui a beau jeu de se présenter comme le seul protecteur du peuple français face à la pression des marchés et à l’Europe ultralibérale. » En devenant la France Insoumise, Mélenchon et ses collègues ont donné dans le « populisme de gauche »….Sans grand succés comme le rappellait ces jours-çi le philosophe Jean Zin:  » Quoique fasse le populisme de gauche, il ne fait que renforcer son ennemi d’adopter sa rhétorique. L’impasse est totale au point qu’il devient très improbable qu’on puisse avoir un réveil de la gauche sans passer par l’expérience désastreuse de l’extrême-droite ou de pouvoirs autoritaires. On peut se rassurer par la dialectique historique que les beaux jours reviendront d’un progressisme de gauche après ces années d’hiver, mais le temps risque de nous paraître bien long. »
    Le renouveau de la gauche viendra encore des principes du courant libertaire qui animent certains G.J.: « Je veux croire que les êtres humains ont un instinct de liberté, qu’ils souhaitent véritablement avoir le contrôle de leurs affaires ; qu’ils ne veulent être ni bousculés ni opprimés, ni recevoir des ordres et ainsi de suite ; et qu’ils n’aspirent à rien tant que de s’engager dans des activités qui ont du sens, comme dans du travail constructif qu’ils sont en mesure de contrôler – ou à tout le moins de contrôler avec d’autres. Je ne connais aucune manière de prouver cela. Il s’agit essentiellement d’un espoir placé dans ce que nous sommes, un espoir au nom duquel on peut penser que, si les structures sociales se transforment suffisamment, ces aspects de la nature humaine auraient la possibilité de se manifester. » (Chomsky)

    J'aime

  5. Il y a longtemps, par un soir d’orage politique, la petite frange verte de l’arc-en-ciel que nous distinguions – infime alors était-elle – masqua tout à coup la frange rouge-rosâtre. Elle s’élargissait peu à peu, au fur et à mesure que les trombes d’eau s’abattaient pour, au final, se heurter à la noirceur du ciel ambiant.
    Aujourd’hui, le contraste politique revient en ces couleurs s’opposant. Le noir RN est vraiment flippant. Et s’il arbore peut-être d’autres teintes en Hongrie, Pologne ou Italie… cette déviance est très très inquiétante.
    Et je ne parle là que de notre « vieux Continent »…

    J'aime

  6. Oh… j’ai oublié… l’histoire du mauvais clown qui brassait du verbe. Mais si… Dupont machin
    Va plus trop nous souler les médias pendant un bon bout de temps, l’escogriffe à roulettes !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s