Beberactu

INTRA MUROS

Avant-hier, nous jouions à La Ciotat et ce soir à Marseille. Je suis désolé pour mes nombreux amis Marseillais, mais je n’ai pas fait de pub pour vous prévenir comme il aurait fallu. Au départ, on devait jouer 2 jours mais, entre temps, l’organisateur avait annulé une des 2 dates (beaucoup trop tôt). Résultat, c’est complet de chez complet et l’ensemble de la troupe n’a que 10 invitations. Donc… désolé.

TOURISME

J’ignorais jusqu’alors que La Ciotat fût aussi charmante. J’ai traîné mes pompes par les ruelles, jusqu’aux falaises et calanques.

Marseille, je connaissais mais j’ai été déboussolé par la nouvelle Joliette, alignement de paquebots atterrés (le contraire de amarrés) bondés de boutiques. Bon, mais c’est une ville de plus en plus agréable.

POLITIQUE 

Quelques éléments du discours de Macron qui m’ont fait bondir : le vote blanc d’abord. Macron se situe dans la perspective d’un second tour Macron Lepen. Si le vote blanc est comptabilisé, il perd. Alors il dit : il faut choisir le moins pire (lui ?). Non au vote blanc ! Escroquerie manipulatrice et antidémocratique qui est fondée sur sa croyance que les gens de gauche n’oseront jamais voter Lepen. Je pense qu’il est très loin du contenu des têtes humiliées.

Quand à la baisse des impôts sur le revenu, ça ne concerne que les classes moyennes imposables (moins de la moitié des foyers fiscaux). Pour agir en faveur des petits revenus, il aurait fallu augmenter le SMIC ou baisser la TVA sur les produits alimentaires et de première nécessité. Mais Macron restera définitivement Macron. 

LA PHOTO

C’est une photo sur Marseille, sur des bateaux qui prennent le large, sur un mari qui photographie sa femme. En tout cas, au moment où je l’ai prise, je ne voyais rien de la scène. J’attendais juste que le second bateau entre dans le champ. Je n’ai donc pas fait exprès. Ce qui me permet de réaffirmer qu’une majorité des réussites artistiques doit beaucoup au hasard.

8 réflexions sur « Beberactu »

  1. Ouais… eh bé « politique » du coup, même si ta photo est chouette et qu’Intra Muros c’est de la balle (connais pas La Ciotat).
    Lors de son one man show à mise en scène réduite (cul-sur-chaise), j’ai pas entendu Macron prononcer l’un des mots clés d’aujourd’hui : « Biodiversité ».
    Mot clé porté entre autres par les Mômes du Vendredi, par beaucoup de citoyens vivant des produits de la Terre (de manière honorable ceux-ci, pas les agro-industriels, ces Jean-Foutre) et par les ONG qui bataillent et méritent tant qu’on oriente nos impôts (dons à tout-va déductibles à 66%…).
    Des mots, toujours des mots…
    Et en dessous… dans la vraie vie politique et décisionnelle, se profilent des actes nases, bien fallacieux, qui vont peser grandement sur l’effritement de la biodiversité.
    Plongez-vous sur la future réorganisation de l’Office Français de la Biodiversité (articles du Monde, du Canard, etc.), où vous verrez ô combien la part belle de la gestion de la faune sauvage et de la nature va de plus en plus échoir à ceux qui la dégomment à coups de flingue et pièges d’un autre temps (assommoirs, glu, tendelles…).
    C’est lamentable et écœurant.
    Roulez en bagnole à la campagne, plus d’insectes collés au pare-brise… Ah, les hirondelles crèvent ?!… Ben oui ducon ! Et les insectes pollinisateurs… que fait le gouvernement face à l’utilisation intempestive des produits « phytosanitaires » (terme de merde pour remplacer « poisons ») ? Il tergiverse et procrastine lâchement.

    Nos aurores sont de moins en moins amplis de chants d’oiseaux. Le constat est unanime. La nature devient un monde de silence et de mort. Ah… si le plastique pouvait gazouiller… là oui qu’on en deviendrait sourdingue !
    Mais les lobby sont encore bien là, en mode « on nique tout tant que ça rapporte ».
    Et l’autre premier de la classe, y bouge pas une oreille ! Il pérore sous les ors.
    C’est à gerber !
    Donc avec les potos naturalistes on va redoubler d’énergie pour tenter de faire bouger les curseurs, encore et encore, dussions-nous nous crever à la tâche. Car en ce domaine de protection de la biodiversité, c’est depuis Giscard que les gouvernants s’en secouent la nouille ! Des poltrons face aux lobby de tout poil.
    T’auras compris que je suis dans une colère poh-poh-poh-poh-poh !

    J'aime

  2. Je suis entièrement de ton avis Serge…Cette année, très peu d’oiseaux, quelques abeilles , et pas mal d’anomalies relevées dans la nature…
    Oui, La Ciotat, c’est beau et sympa…
    Tu as du te retrouver au milieu des manifs GJ à Marseille ? Non ? …..
    Macron ?
    C’est qui ? …..
    Jolie photo bien  » bleue »… Ah, la Méditerranée! 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s