Tiens donc…

unnamed

Nous jouons ce soir à Vallauris et logeons à Cannes. J’en ai donc profité pour faire un vague pèlerinage de mes séjours passés. Deux fois au Martinez, pour un mec comme moi, c’est tellement improbable que l’on peut envisager sérieusement quelque intervention divine. D’où l’idée de pèlerinage. Mais qu’on ne s’y trompe pas, j’ai fait aussi du repérage pour Cannes 2019. Imaginons que, par quelque manigance de je ne sais quel être céleste, mon film se trouve sélectionné ! On sait jamais. Je préfère prévenir que guérir.

Flânant sur la croisette, mon regard s’est vu attiré par une boutique de collectionneurs. Je m’en suis approché par curiosité. Un homme assez fort, jean, polo simple, cheveux courts, l’air mâle, un énorme cigare à la bouche, essayait une Rolex. De la façon la plus naturelle possible en de telles circonstances, j’avançais mon museau de fouine vers la vitrine. Des montres à minimum 8.000 €. Celle qui devait être la plus jolie en valait 65.000. Je n’ai pas fait de bond en arrière ni fait le moindre commentaire. J’ai même essayé de jouer celui qui s’intéresse davantage aux montres qu’aux étiquettes, faisant durer un petit peu le moment, et me suis enfui lentement en affichant une moue blasée.

Retour vers la mer. Visiblement, des bulldozers s’affairent à étaler du sable blanc importé de je ne sais où pour redonner un peu d’espace à la plage bien grignotée par les vagues d’hiver. Tout coûte un pognon de dingue, ici, comme dirait l’autre.

12 réflexions sur « Tiens donc… »

  1. Tout à fait judicieux le repérage des marches à Cannes pour ta future montée… tout autant la montre qui se devra d’orner ton poignet en ces circonstances, outre le smoking… Te reste à trouver la superbe célébrité féminine qui sera à ton bras… en tout cas, Cannes, je n’ai jamais aimé, et Vallauris, quelle tristesse maintenant je trouve (je suis un natif de la côte d’Azur, pour mémoire…

    J'aime

  2. J’ai jamais vu un type, rolex au poignet, épandre du sable blanc sur un tapis rouge. Ce serait à tenter, mais t’as raison, tout coûte un fric fou, même le sable blanc sans pétrole dessous.

    J'aime

      1. Mais non. C’est bien plus chic de ls superposer sur le même bras.
        Tu devras prendre nonchalamment un gros cigare postiche puisque tu as arrêté de fumer.
        19 au jus !

        J'aime

  3. Marchand de montres, Marchand de sable….le directeur du festival fait un cauchemar, il voit le nuage où Nounours en gilet jaune jette son échelle à corde sur un balcon du Martinez puis descendre « pom, pom, pom… » un pavé dans les pattes et vlan dans les vitres!… »Bonne nuit, les enfants gâtés… » 😉

    J'aime

      1. Surtout qu’en ce moment l’humour second degré n’est pas le fort des forces de l’ordre….Le syndicat France Police, a porté plainte le 28 mars dernier contre le directeur d’une école (« Jacques Prévert » à Ludres) pour « incitation au terrorisme, provocation d’un mineur à commettre un crime ou un délit et diffamation ». Objet du délit, une comptine d’Aldebert: « Pour louper l’école » chantée par des enfants lors de la fête de la dite école…Et aussi des adeptes de la caricature on eu des problèmes: https://lundi.am/Rennes-5-personnes-convoquees-par-la-police-pour-un-tweet

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s