Ce soir, c’est Florange

Bon bout d’après-midi à Thionville, passage à l’hôtel avant d’aller jouer Intra-Muros. Passé un bon moment à parler à un mec de LO. Sujet central, les Gilets Jaunes, bien sûr.

C’est toujours intéressant d’échanger. Je suis reparti avec l’impression que les gauchistes, ils attendent encore la révolution d’octobre derrière leurs lunettes rondes, en se plaignant des faux communistes et de la CGT. Pendant ce temps, une vraie révolution a éclos, mais personne ne l’a vue, ni les vrais, ni les faux. 

La France est paisible. L’état est en campagne, les médias propagandent et moi, je vais jouer au théâtre après avoir fait un peu de marche, curieux de l’urbanisme des villes, toujours le même : d’un côté du pont, les usines et les pauvres, de l’autre le centre ville historique et commerçant, juste après, les quartiers résidentiels et plus loin, encore les pauvres. Rien de bien révolutionnaire au fond, et depuis bien longtemps.

6 réflexions sur « Ce soir, c’est Florange »

  1. Ah, mon cher Bernard, tu t’aperçois que l’histoire Ets un éternel recommencement et que les formes ont l’air de changer mes les structures restent comme si elles faisaient partie de la construction de l’univers… Bourdieu et Passerons , au bon temps de mes études de fac et juste après 68 avaient montré magistralement qu’il n’exitstait pas « un milieu étudiant » mais que ledit milieu reproduisait les structures sociales extérieures.. c’est une façon de confirmait la théorie de l’univers holographique et du bon vieux « ce qui est en haut est comme ce qui est en bas »! Il n’y a pas de « gilets jaunes » mais quelques élément de chaque groupe sociaux qui ont prie un « gilet jaune » pour former une meute toua en conservant les différence entre ces groupes tout comme il n’y a pas eu un « mai 68 mais de nombreux mai 68 qui ne rêvaient pas du tout de la même chose chacun…et comme on le dit souvent, que sont devenus les 68tards, on pourra très vite dire que sont devenus les GJ-tard ? Une des disserts qui ma le plus marqué au Lycée parlait de la civilisation comme une simple pellicule sur l’être sauvage, et tou jeune ça me semblait un évidence … Il faut à tout prix conserver, renforcer cette pellicule mais pour notre santé mentale et nos capacités de discernement ne pas nous illusionner que c’est un changement interne, car « plus dure sera, alors, la chute » Que le Vapican, puisque c’est d’actualité immédiate, dévoile la pédophilie, du moins la sienne ((quand parlerons nous d’autres milieux touts aussi « hauts placés » ?) et que d’autres les abus sexuels, ceci limitera les dégâts, et c’est très bien, mais ceci ne fera pas disparaitre la pédophile ni les abus, ni le fond de ce qui les créé et les favorise… Le problèmes de nos sociétés et qu’elles croient pouvoir résoudre des sssytèmes complexes par des solutions simple (et parfois « radicales ».. Comme certains croient arriver à décoder et comprendre , puis maitriser, les phénomène psi par des moyens techniques simplistes… Bon, j’ai asse « disserté » je retourne à mes travaux de recherche intérieure….et d soins .. etc’est tout le contraire de simpliste car parfois le « simple » rejoint le complexe. Amicalement Bernard

    J'aime

  2. « …et moi, je vais jouer au théâtre après avoir fait un peu de marche … »

    « S’en tenir
    à la terre

    Ne pas jeter d’ombre
    sur d’autres

    Être dans l’ombre des autres
    une clarté »
    (« Chardon argenté » de Reiner Kunze)

    J'aime

  3. Florange… Industrie, abandon de l’État, chômage et précarité… Si de Rugy…
    Faut tout qu’ils réinventent, là-bas.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s