Petit mot aux fous lards rouges

rodriguez

Non à la révolution, oui à la démocratie ; non à la violence… Voilà les slogans des foulards rouges.

La démocratie, elle a la gueule de Jérôme Rodriguez, une des figures particulièrement pacifistes touché à l’œil par un flash-ball et qui ne sait pas s’il reverra un jour. La violence, elle est du côté de ce flic qui l’a visé alors qu’il manifestait pacifiquement. Qu’est-ce qui vous dérange dans le mouvement des gilets jaunes ? Sa demande de plus de démocratie ? Sa demande de justice sociale et fiscale ? Vous pensez que tout va bien ? Que Macron est un bon président ? Que Castaner est un bon ministre de l’intérieur ? Qu’il ne vaut pas la peine de réformer au sens noble du terme, en profondeur, pour une démocratie plus participative, plus directe ? Vous faites partie de ceux qui ont fini par croire que réformer ça veut dire diminuer les droit sociaux, le chômage, la retraite, la fonction publique ? C’est ce que vous comprenez du mot réformer ? Vous n’en avez pas assez de vous faire maltraiter par l’état ? De voir la pauvreté augmenter sans cesse et quelques-uns s’enrichir de façon éhontée ? Vous cautionnez ces injustices ? La violence de la police ? L’asservissement des médias propriétés de milliardaires ? Vous êtes scotchés à BFMTV ?

Alors oubliez-moi, s’il vous plait. Enlevez-moi une bonne fois pour toutes de la liste de vos « amis ». Tout ce que je dis vous ulcèrera trop et ce sera réciproque. Oui au dialogue et au compromis. Non à l’asservissement et à la compromission.

 

8 réflexions sur « Petit mot aux fous lards rouges »

  1. A relayer.
    « Nous, Gilets Jaunes des ronds-points, des parkings, des places, des assemblées, des manifs, nous sommes réunis ces 26 et 27 janvier 2019 en «Assemblée des assemblées», réunissant une centaine de délégations, répondant à l’appel des Gilets Jaunes de Commercy »

    J'aime

  2. Zut alors, cette chanson me ferait presque pleurer. Où l’on voit qu’un chiffon est plus beau et plus grand qu’un foulard. D’ailleurs c’est quoi cette idée saugrenue de « foulards rouges » ? Encore une façon de créer la confusion. Les couleurs, comme les mots, ont un sens. Rouge comme la « révolution »… de Macron ? J’aurais plutôt vu du bleu, comme leur peur.

    J'aime

  3. Ce week-end j’ai écouté les interviews de ces « fous lards rouges ». derrière leur slogan « Non à la violence », des intervenants précisaient: « non à la violence des GJ, oui à la répression violente des forces de police, les GJ estropiés sont seuls responsables de leur état, les policiers ne sont pas assez durs, etc…. » Ils disaient tout haut ce que les autorités cachent mal. Autorités qui dans ses discours se veulent plus pédagogiques et infantilisent, criminalisent « les comportements perturbateurs » des GJ à la manière des psychiatres envers les enfants et ados réfractaires à l’autorité du monde des adultes. En gros la rebellion est assimilée à une forme de maladie mentale…
    http://www.zinzinzine.net/anti-autoritaires-diagnostique-es-malades-mental-es.html

    J'aime

  4. Ou sarkozien…:-)
    Car c’est sous sa présidence que ce concept fut importé des USA. et avait à l’époque soulevé quelques controverses, toujours en cours…

    J'aime

  5. De tous les grands avocats de Paris, Jérôme Rodriguez doit éviter (celui des Carlos Ghosn, Eric Woerth, Jean Tibéri, Joey Starr…) Me Jean-Yves Leborgne…Il n’est pas sûr que les juges le percevraient comme un clin d’oeil du hasard.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s