Artistes et Gilets Jaunes

masiero

Que disent les artistes des Gilets Jaunes ? Heu… Rien. Silence radio. Une révolution est en cours, elle sera matée ou pas, on verra, mais c’est une révolution et les artistes, ils la ferment. Mais il n’y a pas qu’eux. La classe moyenne et supérieure intellectuelle ne comprend pas ce qui se passe, ne parvient pas à sortir d’une logique de peur du peuple qu’il juge Front National, raciste, homophobe, bourrin… Il y a de ça, dans le peuple, comme chez nous, les petits bourgeois. Mais depuis que le mouvement a démarré, la parole a circulé sur les ronds-points, dans les manifs, dans les assemblées citoyennes. Nous sommes très loin de ces caricatures qui prévalaient dans nos petites têtes confortables et conformistes.

Les artistes, ils regardent ça de loin, parfois avec amusement, mais toujours à grande distance. On préfère se rallier à BFM et s’imprégner des images de violences qui tournent en boucle. Les artistes, ils sont comme l’immense petite bourgeoisie. Le peuple, ils en ont peur parce qu’ils ont passé leur vie à s’en éloigner, sauf pour signer des autographes. Les artistes, le peuple, ils veulent juste son admiration sans contrepartie. C’est sans doute exagéré, mais je suis chaque jour agressé par ce silence. Les gars, ils se passe quelque chose d’important et vous ne le voyez pas. Plus tard, vous en ferez des pièces de théâtre, des films, en faisant de ces gens des héros alors que vous n’avez pas su les défendre quand c’était possible et nécessaire.

Bernard Blancan (Beber)

6 réflexions sur « Artistes et Gilets Jaunes »

  1. Merci pour la photo de Corinne, c’est une femme que j’apprécie en tant que comédienne, mais aussi  » révolutionnaire »…Elle ne mâche pas ses mots, et parle avec ses tripes, son vécu…C’est une belle Dame….

    J'aime

  2. booohhhh, t’exagères. Y a Franck Dubosc qui a ouvert son bec. Y s’est pris une volée de tacles par l’Intelligencia.
    Du coup, ça en a refroidi pas mal… Des qui se questionnent sur faut-il que je l’ouvre ou pas. Ben la réponse générale est simple : motus. Y nous la font à la Cousteau : le Monde du Silence (sans les bulles des bouteilles). T’en a pas un qui moufte, sauf une au moins : La Ch’Ti !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s