Porte ouverte

porte

J’ouvre la porte vitrée de l’immeuble en appuyant sur le bouton. Derrière, deux gamins, l’un de six/sept ans et son petit frère de deux tout au plus. À peine ouvré-je la porte que le petit se met à pleurer et à se rouler parterre en trépignant. L’ai-je cogné en ouvrant la porte ? Pas du tout. Le petit avait en main le bip qui lui permettait d’ouvrir la porte. Il avait dû courir pour aller l’ouvrir seul comme un grand, et voilà que l’autre grand vieux l’avait fait à sa place. Le gardien est là, la maman est arrivée aussi. Je m’excuse vaguement, amusé devant le caprice du gamin. Le conseil des adultes a décidé de refermer la porte pour permettre à l’enfant de l’ouvrir comme il l’avait prévu à l’aide de son bip. Il avance son bip mais fait aussitôt demi-tour en pleurant vers sa mère, puis il se tourne vers moi avec rage et me désigne de son bras tendu, le visage plein de colère. Je me suis dit que s’il avait été plus grand, il m’aurait insulté ou m’aurait mis une grande bouffe dans ma gueule. Finalement, il va ouvrir la porte et tout le monde s’en retourne. Pas certain que le gamin ait tiré une quelconque leçon de son aventure.

Ce petit épisode totalement anecdotique m’a fait penser que les réponses d’Édouard Philippe aux Gilets Jaunes ne seront pas vraiment jugées satisfaisantes. Vouloir éviter le chaos aurait consisté à donner des réponses à la hauteur des frustrations accumulées. La colère des grands n’est pas plus raisonnable que celle des petits. Même en obtenant ce qu’il voulait, le gamin n’a pas pu s’empêcher d’exprimer sa rage. Alors, quand on a l’impression de ne rien obtenir, si ce n’est un report du problème…

Soit nos dirigeants sont complètement déconnectés de la réalité, soit ils veulent que ça tourne mal. Mais, comme ils ont tous les renseignements généraux qui bossent pour leur dire ce qu’est la réalité, je pencherais pour la seconde hypothèse.

11 réflexions sur « Porte ouverte »

  1. Je ne suis pas convaincu que la réalité de ce que peuvent transmettre les RG soit la réalité de la souffrance mais seulement la réalité du danger possible… J’ai peur que les RG n’aient pas plus conscience que le gouvernement de ce à quoi peut mener une personne qui n’a plus de futur, plus d’espoir, plus d’horizonmême si pourtant l’histoire en a bien des traces… Mais comme dit l’autre «  »Si l’histoire se répète c’es que l’on n’a pas entendu la première fois » (nie les fois suivantes d’ailleurs!)

    Alors, devant un danger, ils se contentent d’abord d’essayer de rafraichir le climat social (et ça tombe mal avec le réchauffement 🙂 ) , phase 1 ne cours en ce moment même, puis, ensuite de prévoir les conditions de répression (phase 2) et d’écrasement au final (phase 3)… Marie-Antoinette n’aurait pas dit « s’ils n’ont pas de pain qu’on leur donne de la brioche », eux disent « s’ils n’ont pas de fric, qu’on leur donne des lois (il y en a une que l’on nomme « martiale », entre autre) ! » Amicalement Bernard

    J'aime

  2. Et donc ils veulent l’accroissement de l’appareil de contrôle de l’Etat. La tendance au durcissement de l’appareil répressif s’est accéléré depuis 2001, du capitalisme au fascisme, il y a souvent eu qu ‘un pas…

    J'aime

      1. C’est bien ce que j’ai répondu à quelqu’un : non, tout ne va pas se jouer samedi mais ça va continuer, il y aura d’autres samedis…

        😉

        J'aime

  3. … des gamins capricieux et agressifs ne peuvent pas être pris au sérieux…

    … surtout lorsqu’ils se montrent parfois même ridicules…

    … et causent du tort à d’autres aussi, voire quelquefois davantage, défavorisés qu’eux…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s