En chemin

IMG_5521

Petite balade dans les chemins bordés de bois ou de champs où paissent des limousines. On s’arrête pour observer un troupeau. Veaux, génisses et mères. Assez rapidement, les bovins tournent la tête vers nous et ne nous lâchent plus de leurs gros yeux de vaches. Un taurillon curieux s’avance prudemment vers nous. Deux ou trois pas, s’arrête, observe, puis s’avance encore. Il est imité par deux ou trois de ses congénères mais qui restent en toujours en retrait. Petit à petit, c’est tout le troupeau qui s’approche timidement.

Et puis une grosse vache bien pleine s’avance avec sa démarche puissante et chaloupée. Aucune crainte de sa part. Je passe ma main entre deux barbelés et elle vient la renifler bruyamment. Il ne faudra pas longtemps pour qu’elle se laisse gratter le derrière des cornes. Une vache affectueuse. Il paraît pourtant que ce n’est pas le lot des limousines mais plutôt des normandes. À un moment elle tend son museau pour venir renifler la sacoche que je porte en bandoulière. Je ne sais pas ce qui ne lui a pas plus, mais elle a soudain tourné le dos, de mauvaise humeur, et s’est éloignée de cinquante mètres. Qu’on ne vienne pas me dire qu’elle a reniflé que ma sacoche est en vachette.

5 réflexions sur « En chemin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s