‘faut pas croire

ponton

J’écris pour dire que je n’ai rien à dire. Alors je poste une photo de ponton, comme on dit du côté de la Garonne. Mais ne nous y trompons pas. Je ne dors pas, comme on dit un peu partout. Non, non, je ne dors pas. Loin de là.

6 réflexions sur « ‘faut pas croire »

  1. « Je me tais, j’attends
    le jour où ma passion
    et ma poésie et mon espoir
    auront l’air de marcher dans la rue
    le jour où je pourrai voir les yeux fermés
    la douleur que je vois les yeux ouverts. »
    (Antonio Gamoneda, poète espagnol)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s