Je m’occupe

scalier

Très absent de la toile, la virtuelle. En effet, tel un malade mental, je me suis mis en tête de construire un escalier double-quart tournant, en essayant qu’il ressemble à quelque-chose et qu’il supporte qu’on l’emprunte une fois terminé. Je ne connaissais rien à ces choses. Sur papier millimétré, ça prend beaucoup de temps mais on finit par trouver, glanant ici ou là quelques règles à respecter. Et on passe au machin en taille réelle.

Le courage, je le trouve en cherchant à m’éviter un ulcère à chaque fois que je regarde le prix d’un escalier professionnel sur mesure. Être radin (ou pauvre) oblige à se bouger.

En tout cas, c’est un excellent exercice de logique, de patience et de concentration. On devrait obliger les ados à construire un escalier.

Je précise juste que je n’ai pas pris pour modèle l’escalier qui illustre l’article.

 

14 réflexions sur « Je m’occupe »

      1. T’as bien fait, pour une fois, de procrastiner… niveau rampe.
        Mais n’oublie pas quand même, lorsqu’elle sera terminée, de la dévaler « cul-battant » en criant à tue-tête!
        Je crois (il me semble bien…) que c’est comme ça qu’on teste une rampe d’escalier.
        Fais attention quand même !

        J'aime

  1. Dis-moi, quel est l’intérêt ou la différence par rapport à la construction d’un escalier en colimaçon ?
    (nota bene, hem, que je n’y connais rien ! 😀 )

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s