Il va fermer sa gueule ?!

chien

La masse connectée prend plaisir à désigner des coupables, jugés, pas jugés, au mépris de toute justice démocratique. Ça on le sait. J’ai ai encore parlé il y a quelques jours et, qui s’informe un peu, mesure l’ampleur de cette dérive.

Évidemment, il y a quelque chose de jubilatoire dans cette impression de pouvoir enfin dire tout haut ce que « tout le monde » pense tout bas. Sauf que ce que « tout le monde » pense tout bas, c’est souvent à gerber.

Cette mode semble s’étendre désormais aux sommets des états. Ainsi, en Angleterre, on se permet s’affirmer que Poutine, en personne, aurait pu donner l’ordre d’empoisonner l’ex-espion russe et sa fille. Personne n’a aucune preuve de ça, mais on l’affirme tout haut. Et ça ne gène personne puisqu’il est de bon ton de désigner Poutine comme un tyran musclé.

Ce que je viens d’écrire va avoir pour effet de provoquer chez certains de mes amis un « pfff, ça ne m’étonne pas de lui. Il prend la défense de Poutine maintenant, ce con de mélenchoniste (moi) ».

Je me fous de Poutine. Comme de Mélenchon. Je dis une situation absurde.

Depuis que je tiens ce blog, je me rends compte qu’il y a de plus en plus de sujets que je ne peux plus développer, sur lesquels je ne peux plus m’exprimer. On ne peut plus parler du rapport Israël/Palestine. On ne peut plus parler en profondeur du terrorisme. La Syrie. La Turquie et les Kurdes. On ne peut plus défendre des idées marxistes sous prétexte qu’elles sont portées par un mec dont on dit qu’il a un ego surdimensionné ou par des zadistes un peu drogués. On ne peut plus relativiser certaines attitudes féministes, même si c’est au nom d’un féminisme que l’on croit plus sincère.

Nous sommes de plus en plus empêchés de nous exprimer sur de plus en plus de sujets. Et ça dépasse la question de classe. Ce n’est pas pour atténuer les excès d’une pensée populaire trop « facile ».

Les groupes sociaux qui étaient les plus mesurés, cette espèce de classe moyenne intellectuelle par exemple, sont tombés dans les mêmes excès que ceux du café du commerce. Les a priori, les préjugés, les étiquetages rapides et définitifs sont devenus partout la norme écrasante et mortifère. Celle qui interdit la pensée en multipliant ses tabous.

Cet empêchement ne se manifeste pas par des sanctions. Davantage par une exclusion. Mais je ne vais pas développer sous peine de prendre le risque de me voir taxé en plus de paranoïaque (smiley qui fait un clin d’oeil).

Le pouvoir n’a plus besoin de museler le peuple. Il s’en charge lui-même.

Allez, faisons avec (comme avec le reste) ! Amusons-nous à l’avance de la propagande anti CGT et anti-cheminots qui ne va pas manquer de dérouler son rouleau compresseur dans les médias pour les semaines qui viennent, sur un tapis de silence gêné.

PS : je conçois que l’on puisse penser que je ferais mieux de fermer ma gueule, simple acteur que je suis. Quel sens ça a de tenir un blog ?

16 réflexions sur « Il va fermer sa gueule ?! »

  1. BERNARD .Surtout ne ferme pas ta gueule ; il est évident qu’il faut s’attendre à des retours de bâtons , mais c’est si bon de pouvoir s’exprimer (les noeuds à l’estomac disparaissent comme par enchantement)
    AMICALEMENT JOJO

    J'aime

  2. Courage, Don Quichotte 😉 Tu ne parles même trop, même mal, qu’aux oreilles de ceux qui ne veulent pas entendre. Qu’importe ta désespérance, tu sais que, blog ou pas, tu leur diras.

    J'aime

  3. « Le pouvoir n’a plus besoin de museler le peuple. Il s’en charge lui-même. » Beaucoup de philosophes et de sociologues ont expliqué le phénomène sans que cela ne change grand chose. Le peuple a ingurgité l’illusion de la liberté d’expression par les grands médias qui usent et abusent de ces spectacles d’amuseurs publics qui ironisent sur les français d’en bas (le fonctionnaire feignant et privilégié) et du personnel politique forcément véreux. Le rire, « Sa fonction [sociale] est d’intimider en humiliant » écrivait Bergson. Aujourd’hui, il n’est plus dirigé vers le pouvoir réel des patrons et de la finance. Hanouna ne rit pas de Bolloré, etc…Heureusement il existe des artistes comme Pawel Kuczynski et ses illustrations satiriques:
    http://bcm.eddenya.com/sante-et-sciences/3377-les-illustrations-subversives-et-satiriques-de-pawel-kuczynski
    Bernard, surtout ne ferme pas ta gueule. Ton blog est utile à des gens qui comme moi sont ignorants du travail dans les arts du spectacle.

    J'aime

  4. Encore heureux que tu puisses t’exprimer avec véhémence et en toute sincérité.
    Je pense que c’est ce que l’on apprécie sur ton blog, espace de liberté et de sincérité, quoi qu’en pensent parfois certains mauvais coucheurs.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s