Circulation altérée

Frontiere France Luxembourg

Des travaux sont signalés. Je me demande si j’ai le temps de doubler le poids lourd avant que la voie de droite ne soit plus accessible. Non, pas le temps. Pas envie de jouer au pilote de course. Je reste donc sur la file de gauche, mais en retrait du camion, en attendant qu’il s’y glisse à son tour. Mais il n’en fait rien. Il continue tout droit, sur la file de droite. Pourquoi ? Je n’en sais rien. Au moment où il semble foncer sur la signalisation des travaux, il met un grand coup de volant sur la gauche. Blang. Il vient de heurter violemment un de ces fourgons orange. Je freine, sans piler. Devant moi, des débris volent de toute part. Je dois éviter une roue sans doute arrachée au fourgon. Les débris semblent voler au ralenti. Le camion finit par se ranger à la cow-boy entre les plots orange et blancs. Les ouvriers avec leurs gilets ont abandonné leurs travaux et courent vers le fourgon. L’un d’entre eux me fait signe de rouler, de pas trainer. Ce que je fais. J’ai assuré. Les bonnes distances. La bonne vitesse malgré l’autre con qui me collait au cul.

Le ciel est beau. Peu avant l’accident, j’avais le sentiment d’avoir la chance de voir ce spectacle incroyable, d’avancer vers lui et sous lui. Je pensais aussi à mon livre. Une pensée chassant l’autre, je trouvais irrationnel d’être un corps humain propulsé à 130 km/h avec pour seul moyen d’action deux mains posées sur un volant et les pieds près des pédales. La conduite en voiture n’est pas raisonnable, surtout pas naturelle. On s’étonnerait presque que les autorités nous permettent de circuler de cette façon.

L’automobile n’a aucun avenir. Il m’arrive d’imaginer les générations futures qui nous prendront pour des fous d’avoir permis à des gens de conduire leurs bagnoles. Tout ça sera bientôt entièrement automatisé et les camions ne fonceront plus sur les fourgons. Ils envieront peut-être la liberté incroyable que nous avons eue.

J’espère juste qu’il n’y avait personne à l’intérieur du fourgon ou à proximité.

14 réflexions sur « Circulation altérée »

  1. Ouuuuuuuffff !!
    Ben dis donc, heureusement que tu ne t’es pas pris une roue dans l’oeil !!

    Justement, il y a 3 jours, sur l’autoroute, passagère avant, me disant que j’étais emportée sur un rapide ruban de velours…j’ai remarqué l’audace et l’inconscience totale d’un camionneur. Que dire ? La plupart se sentent invulnérables au volant de leurs mastodontes ! Mais ça fait peur, cet « égoïsme routier »… !

    J'aime

  2. « O la belle vie
    Sans bagnoles
    Sans pétrole
    Sans problèmes
    Oui la belle vie »
    Chantait Sacha Distel, le gars qui roulait en voiture sport de luxe.

    J'aime

  3. Ben mon cochon, tu l’as échappé belle !
    Jean Yanne n’aimait pas « les départementales ». Toi tu n’aimes pas « les routes », toutes les routes… et tout-court !
    Ni les bagnoles ! Alors que lorsque t’étais gosse, celles-ci te faisaient peut-être rêver. Les miniatures NOREV, des bagnoles de l’époque, par exemple… T’as dû, comme moi, jouer avec quand t’étais mioche !

    « Je sais », comme disait (chantonnait) Gabin… On a tous été très cons, étant enfant… Oui, surtout nous les garçons, on aimait les bagnoles (on était bien couillons à cette époque). La genèse certaine provient des cadeaux que nous offraient nos parents (anniversaire, Noël, etc.). Donc, simplement, on jouait avec…
    Si quelque cadeau de « mobilité douce » – comme tu l’évoques, bb pour le futur – nous avait été dès lors offert, peut-être serions-nous, aujourd’hui en d’autres considérations et consistance

    A quand, un sketch de ta production, pour « réveiller » Jean Yanne… ?

    Une idée à te soumettre, en passant… : du fait de tout ce que tu mets en oeuvre au travers de ton blog (précédent, puis plus contemporain), n’aurais-tu pas matière à construire un one-man ?…
    Bise

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s