Mise en vente

IMG_0395

PROMESSES © (BB 2018) – 37 X 26

Œuvre unique et signée en sa face.

« PROMESSES » © interpelle la vacuité des projections temporelles.

Elle interroge la linéarité de l’espace temps dans sa conception classique et l’impossible certitude, dans le présent, d’un trait d’union qui le relierait au futur.

En même temps, elle ambitionne d’affirmer l’existence réelle d’une entité inscrite dans le futur, comme réceptacle aux projections émises dans un présent (dont la plus grande malédiction consiste en son inscription simultanée dans le passé).

En creux, c’est l’aspect illusoire de l’espoir et de l’attente, qui est mis en accusation. La responsabilité individuelle est ainsi mise en évidence comme génératrice de ses propres illusions. »   BB janvier 2018

Cette pièce (carton et plastique réputés d’emballage de confiseries chocolatées confectionnées à Oloron Sainte-Marie dans les Pyrénées Atlantiques) est revendiquée par BB comme s’inscrivant dans la filiation de l’école du détournement ainsi que de l’imaginisme russe du début du XXème siècle. Elle revendique néanmoins toute la contemporanéité (éternelle ?) d’un message politique dénonciateur d’une pseudo démocratie libérale construite sur l’illusion comme rempart à la pensée contradictoire.

Exposée actuellement dans un appartement parisien du XXème arrondissement dans la salle N°5 Cabinet d’aisance, elle est visible sur rendez-vous.

Mise à prix 6.890 €

9 réflexions sur « Mise en vente »

  1. 6.890 euros ! Tu t’emmerdes pas !…
    Escroc ! On dirait l’État !
    Heureusement, cette « oeuvre » est rangée dans tes gogues. Je ne prendrai donc pas rendez-vous…
    Mais je reconnais que la métaphore est mignonne.
    Prions Notre-Dame des Landes pour que l’État ne divague pas.

    Sinon (rien à voir avec ton propos), aujourd’hui, Cabu aurait eu 80 ans. Alors j’ai une pensée, ce jour en particulier, forcément… pour cet homme qui était toujours d’une gentillesse et d’une simplicité formidables
    Il me manque… Sa bouille de « drôle », sa jovialité permanente, sa douceur d’homme, son rire naturel, sa chaleur humaine, ses plaisanteries incessantes sur lui-même et sur autrui (j’ai souvent « pris très cher » lorsqu’on se croisait… ! Avec précaution et talent, il se foutait bien de ma gueule : « mais sergio, qu’est-ce t’as foutu avec tes cheveux !? » une fois, lorsque je me les étais fait couper très court – exemple parmi d’autres…), sa liberté de pensée, et de dessiner et caricaturer.
    Ce talent naturel, doublé d’un humour corrosif, n’est pas anodin. Il restera LE plus grand remueur de pensées et d’avis de nos décennies patagées, juste par le biais d’innombrables caricatures produites.
    Imaginez, par rapport aux récents propos racistes de Trump, ô combien il aurait rebondi. Foisonnant de dessins, tel qu’un étron coiffé d’une chevelure blonde. Sans rien d’autre. Sans commentaire ajouté. Son dessin aurait parlé de lui-même, et il aurait fait la couverture de Charlie-hebdo, assurément !
    Indirectement, je célèbre de tout mon cœur ses 80 ans. Et j’espère que « là-haut », il aura retrouvé son fils, Mano, et qu’ils font bien la foire ensemble !…

    J'aime

  2. Aaaah bien, alors comme ça tu ne nous as pas laissé un seul chocolat !!

    Je passe sur « escroc ! »… en cela d’accord avec Serge (Tiens, je le dis aussi : « escroc, dis donc Bernard !! » 😀 ), mais j’ajoute « égoïste ! »… ben oui : nous aussi on aime le chocolat nous z’aussi !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s