Pas pour demain

revolution

En quelques jours l’actualité a révélé un accroissement des inégalités (tiens…), que quelques-uns de nos ministres étaient millionnaires (et appartiennent donc à la caste restreinte mais qui tient toutes les rênes du pouvoir et pour qui le pouvoir fait des cadeaux) et que Macron fêtait Noël en famille à Chambord. Et les Français sont contents et votent à droite pour l’essentiel (je compte parmi eux ceux qui votent Macron). On doit avoir une gauche bien mauvaise pour continuer à subir ce système de merde. Ou alors, on est collectivement une bande d’imbéciles. Ce qui est sans doute l’hypothèse la plus plausible puisque c’est sur elle que repose le système.

La grande opération marketing de la semaine de notre équipe de joyeux drilles, c’était les mesures gouvernementales pour les campagnes : Internet haut débit et aide au maintient des centres villes. Sauf qu’il n’y a rien eu pour freiner le développement des grandes surfaces qui a lui seul est responsable de la mort du petit commerce et de l’économie de nos campagnes. Vive les lois du marché et le vent des libéraux !

Tu me diras qu’il y a pire. On est à deux doigts de mettre en place les comiques fachos sur le trône. J’entendais le numéro 2 du FN sur la route. Enfin, il n’était pas sur la route mais dans l’autoradio. Il disait à propos des zadistes de Notre Dame des Landes que c’était la racaille gauchiste qu’il fallait virer et mettre hors d’état de nuire. Et si c’était ça l’état d’esprit de la France profonde, de la majorité silencieuse ? Finalement entre être gouvernés par des enfoirés et des fachos, on peut dire qu’on ne s’en sort pas trop mal puisqu’il nous reste au moins le luxe d’ouvrir nos gueules. On en est peut-être arrivés là. Subir n’importe quoi pourvu qu’on puisse ramener sa fraise. Le changement, tout le monde s’en fout, voire même le craint. Chacun s’accommode du merdier. Ça donne envie de faire pareil, parfois.

8 réflexions sur « Pas pour demain »

  1. Le changement, Victor Hugo l’espérait dés 1843: « Un jour, espérons-le, le globe sera civilisé. Tous les points de la demeure humaine seront éclairés, et alors sera accompli le magnifique rêve de l’intelligence : avoir pour patrie le Monde et pour nation l’Humanité. » (Les Burgraves)
    On peut toujours dire: « C’est pas pour demain » car, si la « Mondialisation » a civilisé le globe…..c’est sans Humanité et avec peu d’intelligence.:-)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s