Vive le vent !

noel

J’aurais dû parier la semaine dernière quand je prédisais une montée de Macron dans les sondages. Car, une chose est indéniable. C’est un beau parleur. Son intervention pour la mort de Johnny a été assez exemplaire. Il a su capter qu’il s’agissait d’une idole, d’un phénomène qui traverse le temps et les clivages. D’autres n’ont parlé que de ses évasions fiscales. On était ailleurs et il a su capter. À l’international, quand il s’agit de lancer de belles phrases, d’appeler le meilleur de ses vœux, il n’y en a pas deux comme lui. Il est brillant. Il ne sort rien de concret de ses belles paroles, mais au moins on a de belles paroles et ça rassure, les belles paroles. On a envie d’y croire.

Le discours de Macron, c’est comme les illuminations de Noël. On sait que ça brille juste le temps de faire marcher le commerce mais on en oublie volontiers ce qu’il a dessous, quand on les enlève. C’est ma-gni-fi-que.

Le plus riches d’entre nous (qui ne constituent qu’une infime minorité de la population) voient même en lui le père Noël en personne. Pour eux, l’heure des cadeaux, c’est tous les jours. Pour les autres, il va falloir attendre. Regardez, il vous a baissé la taxe d’habitation. Il va même la supprimer ! Il nous explique que le manque à gagner pour les collectivités locales sera compensé par l’état. Comment ? Ben, on ne sait pas vraiment, mais on va le faire. Promis.

Un jour, il faudra bien faire les comptes, voir qui a gagné ou perdu dans chaque acte concret de sa politique. Comme on approche de Noël, on peut espérer que le bilan sera équitable.

Bon, j’avoue que cet article n’a pas grand intérêt en dehors de faire entendre la petite musique attendue du mec qui est contre. Encore une fois.

Je reviendrai quand je serai plus inspiré. Mais avec la trêve des confiseurs, je crains pour mon inspiration.

9 réflexions sur « Vive le vent ! »

  1. Comme on dit dans ce cas ( Macron) « Paroles, paroles… »
    Tiens, pour changer un peu de paysage et retour aux racines…Avec un coucou à Sergio et Lydie 😉

    J'aime

      1. Quant à Serge, il sait faire d’excellentes… cascades basques, mieux que Bébel !
        (scuse, Serge, je n’ai pas pu résister ! Comment vas-tu ??)

        J'aime

  2. Oui, malheureusement on vit ce vent « plus fort que la force, il existe cette forme d’intelligence dont la force réside dans l’art de ne pas se laisser voir. Ce qui condamne l’autre à la bêtise. » (Marilia Amorim)
    Certains médias nous ont présenté (et continuent à le faire) le Président Macron comme un Kennedy à la française et nous nous retrouvons avec un avatar de Manuel Valls, certes plus souriant, mais volontairement plus flou. Bernard, « le mec qui est contre », pour moi rien de plus normal, un acteur-réalisateur connait toutes les ruses du langage, ses pièges afin de rendre le spectateur plus intelligent ou plutôt sensible au monde réel. Ce qui m’amène à signaler: « L’effort pour rendre l’autre bête » de Marilia Amorim (professeur à Paris VIII) qui montre cette mise en œuvre dans les industries culturelles actuelles (pub, com politique, administrative, etc…) permet tant non pas de donner la parole à un interlocuteur (comme tout bon espace démocratique est supposé le permettre), mais littéralement de la lui prendre et de parler ainsi à sa place.
    « La bêtise individuelle est un droit et, aussi étonnant que cela puisse paraître, un devoir. Un droit, car personne ne peut s’exempter d’être bête de temps en temps. Un devoir, car il faut toujours en passer par là quand on prétend comprendre quelque chose. Par contre, la bêtise collective, ou plutôt, l’entreprise collective qui cherche à nous rendre bêtes est un effet de pouvoir. Toutes les dictatures occidentales modernes ont mis en place des polices spécialisées à cette fin. Désinformer, déformer, mais aussi nous empêcher de savoir ont été le moyen le plus courant d’une même stratégie de censure. »

    « Les techniques et les critères de la gestion et du management envahissent toutes les sphères. On doit pouvoir tout gérer, y compris la souffrance. »
    http://www.journaldumauss.net/spip.php?page=imprimer&id_article=1197

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s