Perspectives artistiques

dd

Intra-Muros poursuit tranquilou son succès à la Pépinière. Toujours peu de place pour le reste. Néanmoins, je me replonge vite fait dans le scénario de Manigances pour lequel on va essayer d’obtenir du financement complémentaire. Tournage en mai.

Dès janvier je pars tourner un documentaire dans le Jura. Si j’ajoute à ça l’obligation d’écrire un bouquin d’ici septembre, la poursuite de l’écriture du long-métrage dont nous avons déjà la V1 et les rôles que je vais jouer au cinéma et à la télévision, sachant que l’on part en tournée d’Intra-Muros dès septembre, je devine l’année 2018 dans le guidon. Les vacances, ça sera pour… heu… c’est mal barré, les vacances.

C’est curieux ce principe naturel de cycles qui fait qu’on traverse de longs moments d’inactivité déprimants et soudain tout tombe en même temps. Pareil pour les diffusions. On passe du vide absolu à un regroupement trompeur. En quelques semaines, on m’aura vu dans Toril, Hors le Loi, Louise Michel, le Village Français.

D’ailleurs, tiens, le Village Français, c’est ce soir !

5 réflexions sur « Perspectives artistiques »

  1. Pardi que je me magne à te répondre avant que ça ne débute, Le Village…
    C’est que j’ai ma salade composée à préparer, moi, avant que cela ne débute : avocat, tomate « du-jardin-d’un-copain », truite fumée, piment doux des Landes « d’un-autre-jardin-de père-d’un-copain » + des bricoles-que-c’est-mon-secret, et tu n’en sauras rien. Nan !

    Pour revenir à ton sujet du soir, une petite histoire…
    Il était une fois, au fin fond d’un village perdu – qui résistait aux mauvais vents de tout poil – un saltimbanque faiseur de tout, se nommant souvent lui-même : Intermittentix-del-espectaculo.
    Intermittentix-del-espectaculo, n’est pas son vrai blase, en fait.
    Ou c’est son blase « générix ».
    Quelquefois, il s’appelle Attentix. A d’autres instants, il se nomme « Boulimix-furiosix ».
    Appelé par la Campagne, ses puits et ses sources – besoins de retour aux sources et aux Racines -, Boulimix-f. demeure cependant encore un peu en ville (cause crottin épais devant théâtre et autres perspectives – putain de pouvoir qu’à La Ville).
    Attentix, son double, poireaute. Alors que Boulimix-f. phosphore, Lui !

    Morale : booooh.. pas trop… Sinon que… Tout vient à point à qui sait attendre.
    Putain de Jeannot !

    J'aime

  2. « La seule différence entre le génie et la folie, c’est le succés » disait quelqu’un. Ton succés (mérité) est la preuve de ton génie…donc en profiter sans modération.:-)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s