Le sacre de l’automne

FRANCE-POLITICS-GOVERNMENT-CABINET

Et à la fin, c’est lui le chef. Les dernières images du sacre de Castaner à la tête de La République en Marche racontent beaucoup du niveau de sincérité de l’aquarium des requins. Un mec qui vient dire à Castaner « t’as assuré grave ». Comme s’il était le premier surpris qu’il ait pu « assurer ». Comme si c’était un comédien qu’il félicitait. Putain, c’est super, ça a fait la blague, semble-t-il dire. Oui, parce que ça ressemble à une vaste blague, la macronie.

Et la cerise sur le gâteau, c’est Édouard Philippe qui le rejoint sur scène et Castaner de lui demander « Ça allait, mon poulet ? ». Cette façon familière de demander, suivie de petits regards quêteurs d’approbation, raconte la pression qu’on lui avait mise en haut lieu pour qu’il prenne la tête de ce fameux mouvement, en même temps qu’il laisse entendre que, non seulement il avait fait le job, mais qu’en plus, il l’avait bien fait. Fier de lui. Pas fier d’avoir été élu puisque c’était décidé. Mais fier d’avoir assuré, comme un sportif, comme un bandit qui a fait un mauvais coup.

Et les yeux de Philippe, ils sont ceux du mafieux qui se dit « ça, c’est fait ». Avec toujours en fond ce mépris de la bande de potes qui pourraient dire « t’as vu comme ils applaudissent, cette bande de cons ! ».

Dans leurs corps, dans leurs gestes, dans leurs mots, dans leurs regards, rien de généreux, rien de sincère. Tout juste un entre-soi qui laisse deviner le mépris du reste du monde.

Quand on salue, à la fin du spectacle, on a de petits regards rieurs entre nous, une petite satisfaction de notre travail collectif, mais nos yeux sont braqués sur le public, allant chercher les gens du balcon, ceux des strapontins, ceux du fond jusqu’au premier rang. Les yeux qui remercient. Rien de tout cela dans cette mauvaise comédie de la république en marche. Ils restent entre eux.

On peut voir la vidéo ici : http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/18/ca-allait-mon-poulet-christophe-castaner-croyait-visiblement-son-micro-coupe-apres-son-discours-au-conseil-lrem_a_23281642/

7 réflexions sur « Le sacre de l’automne »

  1. Et dire que nous l’avons eu 15 ans comme maire, ici… 😦 ( mais malgré son boulot au gouvernement, il continue à se faire prendre en photo au village pour la moindre commémoration, laissant très peu de place à son successeur…Il est partout à la fois, là où il y a des cameras, surtout….

    J'aime

  2. Sur un plan ethno-écologique – l’Homme faisant inexorablement partie d’un vaste écosystème qu’il se réjouit à auto-contre-courant de ficher en l’air chaque jour – ben… que des « poulets » tombent dans « un panier de crabes », je ne donne pas longue vie aux premiers face aux seconds ! De réelles parties de pince-fesses s’annoncent.

    J'aime

  3. « Election sans suspense »… « à l’Elysée, on parle d’un consensus qui s’est dégagé au sein du premier cercle »…relate la presse avec un soupçon de suspicion….de lèche boules de M.?
    Castaner Christophe toujours porte-parole des « casta-stophe » en marche. (Son mot préféré est parait-il, le mot « ivresse ».)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s