Un Village Français, l’épilogue

UVF

On parlait de ceux qui ne sont pas en accord dans leur pratique avec leur vision humaniste. Ce n’était pas le cas d’Un Village Français. L’humain a toujours été à tous les étages de la fabrication. Rarement vécu des équipes aussi soudées, où la hiérarchie n’aboutit pas au cloisonnement ou aux relations de pouvoir. Du respect mutuel, de l’échange, de la solidarité et de l’humour toujours. L’humour il n’est possible et facile que quand règne une forme d’égalité.

Une série « rouge » ? Non, loin de là. Un village Français, c’est un regard lucide et distancié sur la société, une certaine France, qui évite de porter des jugements. Il n’y a pas les gentils résistants et les méchants collabos. On est loin de la vision romantique de la réécriture de l’histoire, qu’elle soit de droite ou de gauche. C’est d’abord un regard humain sur les paradoxes et les contradictions qui traversent tous les camps dans le contexte ignoble d’une guerre.

Les tous derniers épisodes seront diffusés à partir du 16 novembre sur France 3. Le bouquet final.

6 réflexions sur « Un Village Français, l’épilogue »

  1. J’aime bien les séries historiques et certains documentaires, rien d’autre ne m’intéresse à la TV. Je dois dire qu’un village français rend bien (grâce à sa durée et ses qualités artistiques) la complexité des comportements et des situations de cette époque. Le cheminement des opinions est bien rendu (chapeau aux actrices et acteurs) sans dénaturer le sens des évènements. La qualité de cette série (qui tranche dans le PAF) aura, j’espère, fait naitre pour les plus jeunes, quelques ferveurs pour l’Histoire. J’avais attrapé le virus dans ma jeunesse en regardant la série  » La caméra explore le temps » (de Stellio Lorenzi, André Castelot et Alain Decaux).

    J'aime

  2. Je reviens vers la Société, ce jour… Rentrant de trois semaines sans info. Cause recensement des oiseaux migrateurs à Lizarrieta. Vie de Sauvage mais Liberté d’automne.
    Je te lirai et rebondirai (ou pas) les jours suivants…
    Là, je m’en vais faire des bisous à ma petite fille. Il me tarde ! Ça fait bien trois semaines que je ne l’ai pas embrassée. Et ça me manque !

    Ah oui…, tu dis non… mais le « Rouge » de ces temps-là ne fut pas celui du temps d’après (vite lu tes propos derniers, mais bon…). Dès les années 55-60, tout a évolué « without Roots » !
    Allez… je file embrasser Lise.

    J'aime

  3. C’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses !
    Mais déjà, et avant qu’on ne replie « la foire » (au 15/11) – jumelles et longues-vues – des 3 cols basques que l’on étudie, je peux vous dire que c’est une belle année pour le Milan royal, la Cigogne blanche et la Cigogne noire. Belle année aussi pour le Milan noir.
    En revanche, la baisse drastique de la population de Verdier d’Europe se confirme : très peu de migrateurs dénombrés. Ce passereau, auparavant « banal » en nos campagnes, est devenu maintenant « Vulnérable » sur la liste rouge des oiseaux nicheurs de France. Il souffre – comme d’autres – des divers maux induits par l’agriculture intensive. Et ses très faibles effectifs recensés en migration attestent de manière assez alarmante ce classement d’espèce en souffrance.
    Pour plus d’infos sur nos suivis, reportez-vous sur le site internet « migraction.net », pour les résultats enregistrés sur les cols d’Organbidexka (Haute-Soule) et Lizarrieta (vallée de Sare), et la Redoute de Lindus (fond de la vallée des Aldudes).
    Vous aurez tout à dispo sur ce que vous avez toujours eu envie de savoir : « qui-combien-quand et où » nous survole à l’automne. Réponses aux plus curieux ! Ceux qui, à l’arrêt du bus, ont le nez et le regard plongés sur leur smartphone, s’abstenir !
    Quoi « les palombes » ? Ok… environ 1.5 – 1.6 million de passées. Au mieux, y en reste un 1/2 million à franchir la chaîne. On est loin des effectifs parfois avancés par les chassous (3 M)…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s