Beurk !

sanstet

Bien sûr il ne sert à rien de se faire peur, de délirer vainement sur des paroles, des menaces. Mais quand Trump dit que la meilleure solution pour la Corée du Nord consiste à la détruire, il y a une telle violence que de tels propos dépassent le simple statut de mots, de menaces en l’air, de jeux diplomatiques. La simple idée que l’on puisse envisager de détruire une population entière, soit 24 millions d’individus, de personnes, d’êtres humains, est déjà un acte inouï, inhumain. De tels propos sont proférés par le chef d’état d’un des plus grands pays démocratiques. On est en droit de se questionner sur la légitimité d’un tel homme. Ces paroles ne devraient-elles pas engendrer des sanctions de l’ONU ? Ben non, on laisse dire, faire…

Quelles que soient les règles du jeu qui donnent le pouvoir à certains, on est bien peu de chose, nous les électeurs.

14 réflexions sur « Beurk ! »

  1. Quand je vois les coiffures improbables des deux leaders américain​ et coréen, la responsabilité de leurs coiffeurs respectifs me paraît pas étrangère aux propos belliqueux des deux balais à chiottes.😇

    J'aime

      1. Régis Messac est trop méconnu, il mérite pourtant à l’être. Son chef d’oeuvre Quinzinzinzili ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Quinzinzinzili ) écrit en 1935 pourrait être porté à l’écran et je te verrais bien dans le rôle principal, le narrateur Gérard Dumaurier.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gis_Messac

        Un résumé du livre: Ca te rappelera quelque chose.
        http://fallout-generation.com/base-de-donn%C3%A9es/livres/quinzinzinzilli-r762/

        J'aime

      2. Une video de 7mn d’une conference sur Messac faite par Natacha Vas Deyres (Agrégée de Lettres modernes, docteur en littérature française chargée de cours et chercheur associé du Laboratoire pluridisciplinaire de recherches sur l’imaginaire appliquées à la littérature à l’Université Bordeaux Montaigne)

        Sur Natacha Vas Deyres
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Natacha_Vas-Deyres

        J'aime

  2. Effectivement, ceci est très inquiétant. Au-delà du côté « balai de chiotte sur le ciboulot des deux ». Car l’autre rouquinou, il est tout autant fada que l’autre goinfre de riz, là-bas loin, gavé de blé en ses rizières, peigné comme un cul.
    On est mal… ! Putain qu’on est mal ! Ces deux-là, y craignent grave.
    A ce propos, j’ai remis quelques bouteilles de Pomerol dans la cave cachée du ponton de nos rêves – mon stock baissait… J’en déboucherai une, demain soir, car Jean Rochefort (et pas Trump…) s’en est allé, à mon très-très grand regret.
    Injuste devenir de chacun…

    J'aime

      1. J’y mange dimanche midi qui vient, avec « mes enfants », et y aura du Pomerol ! Et le petit Balou sera là aussi, pour pêcher au vif le Silure… Je déconne, bien sûr.
        En plus mon Balou, malgré ses presque 12 ans, ben y nage plus vite qu’un Silure. Il est trop fort mon super héros de 5 kilos !
        Hier matin, il a dû faire une fugue car y m’a encore ramené un fond de culotte de CRS. Il a carrément dû aller à Bordeaux.
        Mais y vieillit, y fatigue un peu (le fond de culotte était plus petit qu’à l’habitude), sauf quand il s’agit de manger. Là, il est toujours aux taquets !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s