Je comprends pas tout

cc

Ce matin je suis allé à Vanves pour aller faire la post-sychro du Village Français. Je n’avais qu’une réplique. Ce qui induit que Bernard Borel, l’ingé-son et Michel, son célèbre perchman, ont fait du bon boulot. Après, la réplique, c’était juste un mot : connard. Ça fait loin pour aller balancer une insulte de bon matin. Mais par bonheur, j’avais un bon bouquin. Ce fût l’occasion de péter la bise à Jean-Phi, notre réalisateur préféré.

Parfois, je me demande si jouer dans Intra-Muros est bénéfique pour moi. Professionnellement, je veux dire. Les spectateurs sont nombreux à venir me féliciter, certes, mais l’autre soir, une réalisatrice que je connais est venue voir la pièce. Je l’ai aperçue avant le spectacle mais elle « ne m’a pas vu ». Tandis que je fumais une cigarette sur le trottoir (j’ai oublié d’arrêter) pendant le pot de fin de spectacle, je la vois quitter le théâtre où elle a dû aller pincer quelque fesse. Elle « ne me voit » toujours pas. Alors je la regarde avec une de ces insistances qui vous transpercent la chair. Elle se retourne vers moi et me balance un semblant de geste de bonjour ou au revoir tout en continuant de partir.

La nana, je la connais, je viens de jouer une heure quarante pour elle et les autres spectateurs et elle n’est même pas foutue de venir me dire un mot. Des instants comme celui-là, c’est comme une gifle, une insulte, un crachat. Dans cette humanité, il y a quelques êtres qui me débectent au plus haut point. Sans doute une macroniste plus compliquée que ça… Vas-y que je te ponds des films pleins de valeurs humanistes tandis que je ne suis pas capable de la moindre petite politesse basique, du moindre savoir-vivre.

Je demande pas qu’on vienne me cirer les pompes. Il n’y a aucune obligation à aimer la pièce ou mon jeu.

13 réflexions sur « Je comprends pas tout »

  1. Emmerdement d’un soir, et d’une seule personne… Une parmi toutes qui adorent cette pièce.
    Elle devrait se rendre compte que ce sont les Autres « les vrais journalistes », Les Gens, quoi !
    Ceux qui, sans écrire de papiers, sans s’arroger quelque droit de décideurs de ce qui est nase ou bandant, juste par leur simple bouche-à-oreilles (haute symbolique de Bibliothèques africaines), comprennent, savent et transmettent à ceux qu’ils aiment.
    Leur disant juste : « Fonce Lapin ! ».
    Demain sera certainement lumineux ! Bien plus que « l’autre soir ».
    Cette « lueur » (cf. photo) est évanescente. Elle n’existe pas, en belles réalités.

    Euh… Niveau cèpes, t’as pas le temps d’y aller, hein ?… Car y en a qui poussent en ce moment (si-si…). Ben rassure-toi, moi non plus !… Pas le temps non plus.
    Un plan de proximité pour toi ? Forêt de Montmorency. Pour la parcelle (ou les parcelles favorables), tu te débrouilles. T’es sourcier non !? Tu vois donc où l’humidité qui pointe son nez est favorable aux cèpes…
    Si tu en as le temps et l’opportunité, fonce donc en cueillette, entre deux Intra-Muros – espace de Liberté absolu, senteurs d’humus… et autre espèce de retour aux sources (de nos enfances bien vécues).

    J'aime

    1. Alors, dans mon bled de Charente, point de cèpes. Pas même de girolles. Il n’y avait que ces petites merdouilles de champignons dans les bois. J’ai dû me rabattre sur les rosés des près au stade de foot. Et c’était très bon 😉

      J'aime

  2. Tu n’es pas content parce qu’elle ne t’a pas pincé les fesses, c’est ça 😉 ? Une prochaine fois, balance lui ton sourire qui transperce l’âme, … si elle continue de partir, c’est qu’elle n’a rien à faire sur ton chemin 🙂

    J'aime

  3. Dans la vie tu as des gens qui t’utilisent et puis qui sembleront oublier que tu existes…

    Ton parcours est trop intéressant pour t’attarder à une ‘gifle’ reçue 🙂

    J'aime

  4. Je re-connais ce sentiment »d’apres-jeu »..descente directe, deja-que-c est-pas-évident la re-descente vertigineuse « d apres »..tripes,énergie,tout sur la table pi après fait tt remettre dedans ds l ordre si possible…je crois,je sais maintenant tt ce que ça brasse aussi chez les spectateurs, et aussi chez certains, réalisateur ou pas, des émotions plus troubles…surtout je crois ds le spectacle vivant ou tt est palapable…Qd je sens ça et que j en parle, on me renvoie parfois à une aigreur…ça n a rien à voir..de quel côté est l aigreur, « l aigriattitude »ds ce cas?

    J'aime

    1. Merci Catherine. Oui, j’ai l’habitude qu’on lise une certaine forme d’aigreur dans mes propos, dès lors que je relate une situation qui me blesse à titre individuel ou collectif. Comment rendre négatif celui qui se plaint, qui dit ce qu’il ne faudrait pas dire. C’est une façon de nier la réalité des blessures infligées individuellement ou collectivement. La positive-attitude est une façon d’enterrer toute forme de révolte et rébellion en leur ôtant leur légitimité.

      J'aime

  5. J’ai lu ton article avec crainte car j’ai le souvenir très précis de ton message le soir où je t’ai vu su scène « Où es tu ? ». J’étais dans le métro en larmes, bouleversée par ce rôle que tu tiens. Par la place que tu occupes. Par toi. Bouleversée, émue, intimidée. Je suis repartie, incapable de te voir. Incapable de dire un mot. Bouleversée oui. J’ai espéré que cette femme dont tu parles, le fut autant que moi. J’ai espéré que, comme moi, elle se soit sauvée pour ne pas croiser ton regard. La pudeur parfois fait faire d’étranges choses. Comme prendre la fuite.

    Mais non. Ce n’est pas ça qu’elle a fait la dame.

    J'aime

  6. Dans ce monde de fiction(la pellicule ) qui veut nous expliquer la réalité. …..il y a effectivement beaucoup de cupidité. …..c’est très compréhensible ton ressentiment. …d’abord ça fait mal. ..une fois de plus le doute. …une forme de tristesse. …et puis merde ça fait chier. …..le monde pourrait être tellement plus simple. ….bise

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s