Un film en gestation

ImageDD

Voici deux ans, j’avais écrit un scénario de long-métrage, comme tout le monde. J’avais un producteur prêt à suivre, mais c’est moi qui doutais du scénario. Un échec au CNC avait suffi à me faire abandonner. J’avais aussi voulu adapter Catapulte pour la télé. Pas assez convainquant pour embarquer un producteur. Peut-être dommage. Mais je n’ai pas voulu lutter.

Là, c’est différent. Nous écrivons à deux et le premier producteur qui a lu est emballé. Et nous aussi. Et l’écriture semble couler toute seule, alimentée par nos éclats de rire. Une comédie sociale qui fait rire et émeut, jouant des clichés, remplie de personnages empêtrés et touchants.

Si ça se trouve, c’est une grosse merde. Si ça se trouve, comme les deux films précédents, elle finira dans les sous-dossiers mal classés de nos ordinateurs. Si ça se trouve, j’ai tort d’en parler si tôt sur le blog. Peu importe. J’ai le sentiment qu’on tient un bon film et il bouge déjà en couleur dans ma tête avec son histoire ficelée, ses situations cocasses, ses humanités fragiles et paradoxales. Alors j’en parle puisqu’il existe, ce film, et que l’échographie est bonne. Je ne suis pas de ceux qui tiennent le secret, au prétexte de je ne sais quelle superstition, jusqu’au bout. J’ai cette désinvolture de livrer ce que je fais, non pas pour étaler je ne sais quoi qui me ferait défaut (mes illusions sont derrière moi), juste par besoin d’inscrire les choses hors de moi et multiplier ainsi leur chance de trouver les chemins de la réussite.

Demain, répétition d’Intra-Muros pour la reprise à la Pépinière à partir du 14 !

9 réflexions sur « Un film en gestation »

  1. Tu es un battant et tu arrive toujours à tes fins, j’ai donc bon espoir pour toi et ton projet!!!
    Je profite aussi de ce moment pour te souhaiter avec quelques heures de retard un excellent anniversaire et comme tu démarres ainsi une nouvelle année tous les espoirs sont permis!!!
    A bientôt.
    Bises
    Joël

    J'aime

  2. Ben dis-donc, ça c’est une chouette nouvelle ! Toi, t’es comme un ballon de basket ! Ou mieux : comme une super-balle (qu’on avait parfois avec Pif Gadget ou dans les pochettes surprises). Tu rebondis toujours !
    Fonce ! Tu vas finir par enfoncer les portes jusqu’alors restées closes. En plus, tu dis que l’écriture coule et que tu te marres… Au moins du plaisir à vivre tout cela.
    Puis y a Intra-Muros qui redémarre…

    Sinon, niveau écolo, c’est moyen…. trop de post-it ! Illisibles d’ailleurs. Quel gââââchis…
    Peu importe. Reste désinvolte !

    J'aime

  3. Dis, quand ton film ne sera plus en gestation mais en « gestionnage »,
    pense à moi, je pourrai faire un oiseau, un arbre, même un humain si besoin ! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s