Résistance aux évolutions de la consommation

brico

Il y a la vie rêvée par les directeurs de marketing toujours à l’affût des dernières pratiques commerciales et la réalité.

Ce matin j’ai été le héros du Mr Bricolage de Champniers (près d’Angoulême). Après avoir comparé différentes enseignes, j’avais passé commande de quelques matériaux pour l’aménagement d’une salle de bain. C’est là qu’il y avait les produits correspondant exactement à ce que je recherchais pour un prix raisonnable.

Bonjour Madame, je viens retirer une commande. Passée à Monsieur Bricolage, me demande la dame de l’accueil. Oui. Attendez. Et la dame va téléphoner à Émilie et m’interpelle aussitôt. Vous savez que vous n’avez pas tous les articles ? Oui, je sais qu’il manque la cabine de douche. Je viens chercher le reste. Et de fait, un employé vient assez rapidement me livrer une palette avec les objets commandés, à l’exception de la cabine de douche.

Je n’avais pas eu à donner mon numéro de commande ni même mon nom. En fait, j’étais la seule personne de toute la grande agglomération d’Angoulême à avoir passé ma commande par Internet. J’ai été servi et considéré comme une personne assez exceptionnelle. J’ai réalisé que j’étais vraiment jeune. Ou un con de Parisien. Ou un accro à Internet. Ou un imbécile prompt à se fondre dans le moule.

En tout cas, le commerce virtuel n’a pas complètement envahi les campagnes. On n’achète pas sans regarder, palper, mesurer, papoter. Finalement, il reste un peu d’espoir, même si les caisses automatiques ont aussi débarqué dans les supermarchés. Mais elles sont vides. L’humain résiste.

4 réflexions sur « Résistance aux évolutions de la consommation »

  1. L’humain ne serait-il pas plus grégaire que résistant ? Je me souviens de tous ces gens qui, dans les années 60, refusaient de faire leurs courses dans les supermarchés, prétextant la « déshumanisation » et la « mort du petit commerce »…et finalement se ruer, la décennie suivante, dans ces « temples » de la société de consommation comme tout le monde.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s