Détente

19417472

Premier jour de relâche. Vite, un train et une escapade hors de la cohue et de la chaleur. Demain matin, on recommence. Je craignais que ce soit un peu long de jouer à Avignon. Et en fait, ben, ça l’est vraiment. Il aura fallu que j’attende 54 ans pour vivre ça. Heu 55. Heu 56. Heu 57. Heu 58. Putain, j’ai bientôt 59 !

Je suis de loin la politique, lui préférant en ce moment la musique de film que je dois composer (dans les interstices où je ne suis pas concentré sur le spectacle). Néanmoins, j’ai bien vu Macron le communicant, faute de voir des mesures concrètes. On nous annonce des coupes budgétaires (politique de rigueur), des baisses d’impôts (c’est à dire plein de fric en moins pour la gestion du pays) et en même temps, comme dirait l’autre, on nous promet une politique juste qui ne laissera personne sur la route. Je pense que le mec, il est magicien. Comment on dit, déjà… oui, illusionniste ! Il y en a quelques-uns dans le Off.

6 réflexions sur « Détente »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s