Il n’y a pas de réchauffement climatique !

IMG_5066

« Je le connais ton discours : toujours plus pour les plus riches, toujours moins pour les plus pauvres. Ceux qui ne sont pas contents n’ont qu’à fermer leur gueule ». J’ai l’impression qu’Anselme du Village Français lit mon blog.

Sinon, tout va bien. On a mis en boîte de jolies séquences, comme d’hab. C’est encore l’été. L’affaire Grégory est en passe de se résoudre, un immeuble de Londres prend feu à cause du Brexit et nous allons enfin pouvoir savourer les effets du beau programme du jeune président grâce aux nouveaux représentants du peuple qui vont envahir l’assemblée. Enfin, du peuple… des mecs de droite ou d’anciens socialistes véreux, d’autres plus ou moins opportunistes et bons à rien qui vont user le bouton « oui » en votant toutes les saloperies sociales dictées par leur chef aux dents blanches. Je pense qu’on va bien rigoler dans les mois qui viennent, s’il nous reste un peu de distanciation.

Je sais, c’est pas bien de dire des trucs négatifs sur l’incarnation du rêve d’intelligence apaisée. Mais comme je m’intéresse aux choses irrationnelles et parapsychologiques, j’ai appris à me défaire assez vite des illusions et de bien des croyances. Ce à quoi je crois, je sais pourquoi j’y crois. Et Macron, franchement, rien ne m’invite à y croire. Dimanche, je vote.

33 réflexions sur « Il n’y a pas de réchauffement climatique ! »

  1. Titre provoc’, bien sûr… Y a pas non plus la poursuite de la continuité de l’afflux des Migrants… ! Thème ô combien essentiel et paradoxalement absent – et évité – lors des des débats politiques récents – élections présidentielles comme actuelles législatives – coincés que sont le Migrants entre guerres, famines et misère, « Ces Gens-là » (référence à Brel) sont finalement originaires de contrées si lointaines, qu’ils n’existent même pas aux yeux de certains d’ici. Et c’est bien là que l’on mesure les limites des solidarités entre les peuples !

    L’Europe se regarde le nombril, mène à bien ses frontières intellectuelles économiques et géo-politiques. Et surtout en regard des attitudes de Trump (l’homme aux deux anus) et de Poutine (l’homme aux trois anus) – l’inverse peut être d’ailleurs, entre eux deux -, à grand défaut de ne pas se mettre en oeuvre pour élargir le débat sur le plan planétaire.
    Et j’aimerais grandement que Pépère Hulot se saisisse de tout cela en des buts d’améliorations globales…

    Car non insidieusement, comme le titre de ton billet du soir nous le mettait en exergue, Bernard, il se passe bel et bien ceci : le réchauffement climatique – et les luttes intestines que cela provoque – induisent ces mouvements de masse. Tendre à aller ailleurs… Voir si la misère ne serait pas plus belle au soleil (de l’Europe) – « Charles » c’est pour toi, mais tu ne fous rien vu qu’ils ne sont pas Arméniens !… Ce con de Charles…

    En termes de changement climatique (toujours) et de folles météos, il est assez étonnant qu’après de grosses inondations dues aux très gros orages d’hier en Auvergne, l’affaire du pauvre gosse Grégory noyé dans la Vologne resurgisse ce matin.
    Le hasard… ? Certes…

    Z’avez vu « le plan complotiste » ?… Second degré……. Je me fous juste de leur gueule ! Non pas celle du gosse, mais de l’indigence crasse de cette enquête !

    Et du coup, je crois être « à peu près » en lien avec les résultats du second tour des législatives…
    Le seul truc positif, d’après ce que j’ai pu entendre, c’est qu’il y aura à l’assemblée beaucoup plus de femmes qu’auparavant. Pour la nique des vieux cons sexistes élus depuis des lustres !

    En attendant, met bien en boîte de belles séquences. Ça nous fera certainement des vacances ! Et du plaisir de découverte à l’écran.

    Dimanche midi, je déjeune au ponton ! Ça, c’est un fait apaisant. Après être allé voter – faut pas déconner non plus. Et je veillerai bien à ce qui nous importe, niveau ponton… pour ceux qui savent… Hé-hé-hé !…
    Un indice… ? :
    « Au lieu que le cave se rebiffe, la cave se dissimule. » (j’sais plus si c’est de Baudelaire, ou d’Audiard)
    Oui… eh bé quoi… ? Ben je sais bien que ça ne rime pas… M’en fous, moi, « du cave » ! Tant qu’on me torpille pas « la cave du ponton »… le reste…

    Hé ! Chacun voit midi à sa porte !
    Merde… dis donc ! Je m’aperçois subitement d’un truc : Avé c’te dernière phrase, tu crois Bernard que je deviens un peu « macronesque », du coup ?…
    Non… je déconne, mais je te dis ça, car l’électorat… finalement… devient plutôt un troupeau d’agneaux panurgiens plutôt que des loups combatifs… Non ?

    J'aime

      1. Ok ! Mais je vais prendre bien soin de toi, afin que tu ne tombes point dans les eaux troubles et tumultueuses de Dame Garonne. On a assez souffert de multiples cas de pollution politico-culturelles ! (« smile » – j’innove, je te le fais par écrit…).
        Et avec un peu de bol… t’auras (perso) un souvenir de ce jour de plénitude inouï… Comme à chaque fois, ou pas loin, je crois…
        Et avec un peu de bol aussi… on attrapera « un » poisson, dont la « marque » nous échappe encore. On s’en fout, on n’est pas là pour ça. On est là pour bien davantage…
        Putain de joli ponton de mes amours d’enfance et de maintenant !

        L’avantage énorme de ce lieu est qu’il ne te condamne pas en le malheureux temps qui passe…
        Bien au contraire. Tu reviens en ta merveilleuse enfance, sauvage et libre.
        Et dimanche midi prochain ressemblera ainsi à un moment de bonheur de ma prime enfance.
        Je m’aperçois que j’ai beaucoup de chance…

        J'aime

  2. Dit Serge tu vas pouvoir installer des panneaux solaires sur le ponton et faire des transactions pour distribuer l’électricité produite grâce à la Blockchain de l’entreprise allemande PONTON

    Voir ci-dessous
    https://enerchain.ponton.de/

    Si tu ne lis pas l’anglais et que tu utilise le navigateur chrome tu peux faire un clic droit sur la page web pour avoir la traduction.

    J'aime

    1. Non-non-non. Je suis une grosse feignasse. Entrepreneuse comme linguistique !
      Après… sagesse revenue et réflexion faite, Philippe… si ta proposition peut amener quelque amélioration en la cave secrète du Ponton – déjà vachement harnachée de bonheurs gustatifs – je te le dis, y’a du lourd !… Ben j’ouvre les pièces jointes et je me documente. Pardi !…

      J'aime

      1. ah oui oui, la lumière dans la cave ! Que j’aille y faire un tour… pour cacher ailleurs les dits bonheurs gustatifs 😉
        Eh eh, qui c’est qui sera(ons) surpris ?

        J'aime

      2. rectification : (ont)
        mouais pas belle ma phrase !
        … Pour la peine, je ne vais pas déplacer les bonheurs, ce serait p’t’être imprudent !

        J'aime

  3. Nous ne faisons que revivre indéfiniment le passé. Chaque fois que des « travaillistes ou des « socialistes » ont accédé au pouvoir, ils ont toujours, sous la pression des banques centrales et des comités de grands industriels, tergiversé entre « protectionnisme » (défenses des salariés) et « libre-échange » (défenses de la monnaie), pour finalement couper la poire en deux et mécontenter un maximum de gens dans toutes les classes sociales. Activant de ce fait le retour d’une droite dure (fasciste ou sous le masque du Libéralisme)qui a toujours réduit sévèrement les services sociaux et les salaires. On va me dire que les gens savent et qu’ils vont finir par arrêter cette roue infernale. Mais non, d’une part on a tendance à oublier le passé et de l’autre les élections relèvent des « jeux à sommes nulles » où personne n’a intérêt à collaborer puisqu’il n’y a qu’un seul gagnant. Et comme notre système éducatif se référence de plus en plus sur la compétition, chacun raisonne de manière égoïste.
    Pour Anselme, un petit reportage: « C’est pas des Juifs et ça se passe pas en 1942. »
    « Le journal de Cédric Herrou » sur Facebook: https://www.facebook.com/C%C3%A9dric-Herrou-1707778992799992/?pnref=story

    J'aime

  4. Mais qui c’est ce Macron ? Je n’en ai jamais entendu parler…à moins que ce soit ce chef de gang des erémistes (LREM). Pour moi il ne va pas tenir le choc face à Lassalle qui est au 2eme tour, parce qu’il sait marcher, lui.
    Vivement Enselme.

    J'aime

      1. De toutes les façons ils sont tous les deux perdus pour la classe ouvrière.
        Je vais voter moi aussi dimanche et je suis content d’être dans la 2eme circonscription.

        J'aime

    1. Tu découpes un morceau de papier blanc, tu le mets dans ta poche et, dans l’isoloir, tu le glisses dans l’enveloppe. 😉 Si tu écris « Macron je t’aime » sur un bulletin existant, c’est un bulletin nul. Tu me diras, on se demande si les bulletins ne sont pas déjà nuls, parfois.

      J'aime

  5. Ouh…. putainggg(ue) ! Con !!! Ça chie en territoire béarnais !
    Eh… vu que dimanche prochain y a le mariage de Maïder et Aïtor. (méaphore, bien sûr), faudrait libérer Lassale (« le Jeannot »).
    Mais ça, au vu du long blaire « du Jeannot », façon Spangherro, et si ça passe par le nécessaire amendement constitutionnel n°433… : Trop de grand nez = trop de benêt;
    C’est pas fastoche »…

    M’en fous, je vais au ponton, !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s