Si loin

Logée dans la commune française la plus au Sud de la France (Saint-Joseph de La Réunion, l’équipe artistique d’Intra Muros s’est livrée à une randonnée du bar à la plage (j’ai choisi de mettre une photo sur laquelle le soleil était voilé afin d’atténuer les réflexes naturels de jalousie).

Il y a trois mois, on nous promettait Fillon. Et le fait qu’il ne soit plus en course est déjà un premier bonheur. On nous promettait Le Pen largement en tête. Le fait qu’elle ne soit pas première est un second bonheur. Je craignais que Mélenchon s’essouffle et ses 19% sont un troisième bonheur. Seule ombre au tableau, c’est Macron. Seul regret, que ceux qui ont hésité entre Hamon et Mélenchon et ont voté pour le premier se soient trompé. Nos idées communes auraient eu une chance de triompher (je ne mets pas dans cette catégorie les allergiques à Mélenchon).

Bref, je trouve qu’on ne s’en sort pas trop mal par rapport à ce qui était encore en janvier. Alors je mettrais du soleil plus franc pour la prochaine photo.

9 réflexions sur « Si loin »

    1. Ne pas avoir les glandes , ça commence par l’acceptation que le réel est composé d’un ensemble de points de vue. Se réjouir de voir augmenter ceux qui le partagent sans nécessairement qu’ils gagnent.

      J'aime

      1. C’est pas faux ! N’empêche que l’avenir sociétal qui se dessine va être encore plus pale que ton « soleil voilé » ! (Photo prise certainement avec ton vieux « Kodack instamatic 133 – tu ne jettes jamais rien, toi). On va osciller entre le rose-gris-pale et le gris-foncé/rose-pale. Du coup on n’ira jamais dans le Rouge, mais on restera dans une dominance de gris plat, sans relief.
        Quelques illustres peintres – et plus récemment certains écrivains – ont aimé jouer avec ces « nuances de gris ». Soleil bas et ciel voilé.
        Ça doit rassurer pas mal de chalands, comme en faire ruminer bien d’autres. Mais en tout cas les peintres ont su y mettre du relief, eux, en utilisant « le couteau », mettant donc de l’épaisseur en leurs paysages d’abords si taciturnes.
        Et j’espère que le couteau de Macron ne sera pas de dimensions 49×3…
        Ce jour, j’ai l’image d’une lande dans le brouillard du matin. Tu n’y vois pas à plus de 5 mètres (ou 5 ans), et tu ne sais pas quand le brouillard va se lever. Et s’il se lève… tu ne connais pas d’avance ce que le ciel te réserve.
        Outre ceci, ça m’étonnerait beaucoup qu’on file vers le bleu noirâtre…

        Sinon… au-delà de « la fête des couleurs », rassure-moi… Là-bas, « si loin », l’eau est bien turquoise, hein ? Et la vie est en rose ?…
        Non, parce que… Pffff !

        J'aime

  1. Melenchon n’avait absolument aucune chance face à Macron, je n’estime pas avoir eu tort d’avoir voté pour Hamon, j’ai voté selon mes convictions désolé.

    J'aime

  2. Oh, t’as fait tout ce chemin pour te retrouver à Bicarrosse ? Y’a les mêmes nuages ! 😀

    Le soleil est plus rude sous tes latitudes, ou pareil qu’ici ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s