On parie ?

pronos

Plus sûr que les sondages, la côte des candidats chez les parieurs. Celui qui est le favori comme président le 7 mai, c’est Macron (2,05), vient ensuite Fillon (3,50), Marine Le Pen (4,50) et Mélenchon avec une côte de 8,00 (autant dire chances nulles).

Pour le duel qui sortira du premier tour, ils n’hésitent pas à mettre en tête le duel Macron/Le Pen (1,73), en second mais loin Le Pen/Fillon (5,00), Macron/Fillon (6,50), Lepen/Mélenchon (9,00). Les autres éventualités sont à 15,00.

En écoutant l’entourage et en observant Facebook, à gauche, on sent poindre des défections à Mélenchon au bénéfice affiché de Hamon (possiblement Macron en cachette). À droite, la raison revenant avec l’approche du jour J, Fillon devrait poursuivre sa remontée (dans l’isoloir, un électeur de droite se fout un peu de la morale dès lors qu’elle concerne son propre camp) et la Le Pen, en remettant des couches de racisme et d’islamophobie va exactement dans le sens du poil de ses électeurs qui sont avant tout racistes (point barre). Tout reste ouvert mais je suis assez d’accord avec les pronostiqueur du premier tour : Macron/Le Pen ou Fillon/Le Pen. C’est marrant de voir le sort du pays comme une espèce de match de foot. Demi-finale et finale. Quand je dis marrant, c’est une façon de parler.

Demain matin, départ aux aurores pour Lézignan-Corbières. Intra-Muros remet le couvert.

12 réflexions sur « On parie ? »

  1. Une espèce de logique de sondages va dans ce sens, mais après…
    Ce coup-ci, j’ai l’impression de davantage subir que d’être réellement acteur.
    Lézignan vous attend, vous les acteurs.
    Et n’oubliez pas le jeu à XIII ! Comme ça, ce sera raccord car Lézignan en fut l’un des grands acteurs, à l’époque.

    J'aime

  2. À Lézignan-Corbieres vit un géant de la poésie : René Depestre.
    « La tendresse des poètes voyage
    en baleine bleue autour du monde:
    aidez-nous à sauver cette espèce
    en voie de disparition. »
    (Non-assistance à poètes en danger)

    J'aime

  3. J’espère une finale avec Mélenchon mais on aura plus probablement un Macron-Fillon. Cela dit je suis un mauvais pronostiqueur.:-) De toute façon je n’attend rien du vainqueur, je ne serai donc pas déçu. Les salariés continueront à travailler et à se precariser, les chômeurs à désespérément chômer et les rentiers à se gaver encore plus.

    J'aime

    1. Il fut un temps où le vin de Corbières était…, comment pourrais-je dire… quelque peu « brutal » ! Z’ont fait des efforts, depuis…
      Après, c’est sec, caillouteux affleurant, rocailleux (comme leur vin d’avant).
      En dehors de quelques vallées où les herbages verdissent (parfois), c’est sec et il fait chaud, mais collines et monts sauvages restent à découvrir, ainsi que faune et flore sauvages méditerranéennes.
      Et de grands espaces contrastant avec le huis-clos d’Intra-Muros. Mais l’intérêt de l’un n’empêche pas celui de l’autre.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s