École buissonnière

sentier

C’était hier la dernière de la première série d’Intra-Muros. Six semaines au théâtre 13. C’est passé comme si on avait commencé la semaine dernière. Maintenant, rendez-vous mercredi à Lézignan-Corbières. Puis ce sera La Réunion. Mais le prochain grand rendez-vous, c’est bel et bien Avignon, le seconde grande série. La phase 2. Je n’ai pas fini de parler théâtre. Mais pas que…

Nous avons pris, la semaine dernière, la décision de reporter le tournage de Manigances. Pas assez de financement pour assurer un tournage en août dans des conditions à la hauteur du projet. On est partis pour un tournage au printemps 2018.

Concernant les élections, si je croyais savoir mordicus pour qui j’allais voter dimanche, ce n’est plus vraiment le cas aujourd’hui. Une vraie girouette. J’ai eu le tort de regarder la vidéo du meeting toulousain de Mélenchon. Et ça m’a gonflé. Pas forcément lui ou son discours, mais la mise en scène. Tous les gentils toutous qui agitent les drapeaux bleu blanc rouge parce que c’est la consigne de la direction avec l’éviction de tous autres drapeaux rouges, ça fait partie de cet espèce de jeu complètement faux, cette stratégie à la noix qui vise à attirer dans son giron les électeurs franchouillards qui se sont égarés chez les fachos du FN et à donner les couleurs du présidentiable parce que ça fait moins peur que le rouge. La fin justifie les moyens ? Pas sûr. Mais le pire, c’est l’incursion dans la vidéo de photos de Macron parmi une assemblée de Cheiks, ou celle de Fillon à côté de dignitaires du Qatar. On est en plein dans la mise en scène complotiste et antimusulmane utilisée par les amis du FN, dans toutes ces vidéos qui circulent sur Internet avec des musiques sensationnalistes de merde, racistes, servant de propagande aux Trump et Le Pen. On pourrait faire une vidéo de présidents qui portent un enfant dans les bras avec des cartons en caractères gras « tous pédophiles », sur une musique faitdiverienne. Comment accepter de voter pour des gens qui utilisent ces outils à la noix ? Elle est où la sincérité ? Pauvres électeurs que nous sommes. Dès que je vois les ficelles, qu’on me met à la place visible du manipulé, j’ai le réflexe de fuite qui se met en route. Fort à parier que Macron fera un très bon score à cause des votutiliens et qu’Hamon fera bien mieux que le petit 7% dont il est crédité. Et à droite, gare à Fillon et son « sens commun » ! Rien n’est décidément joué.

Bon, je m’énerve, je m’énerve. Mais ça reste celui qui représente le mieux mes idées…

Je suis en train de lire La Lucidité de José Saramago. Un roman qui démarre sur une élection qui comptabilise 83% de votes blancs et l’état de siège qui en découle. Ça n’aide pas à jouer sagement le jeu démocratique à la gomme…

11 réflexions sur « École buissonnière »

  1. J’étais à Toulouse hier!
    Et je n’ai pas eu l’impression de subir une mise en scène mais plutôt d’y participer… Est-ce que j’ai une tête à être manipulée??? Tu me traites de toutou? Attention ! 🙂 Tu n’as donc pas vu les drapeaux de la république espagnole, les drapeaux occitans, les faucilles et les marteaux sur les drapeaux bleu-blanc-rouge et même des drapeaux rouges? Il faudra compter avec tous ces gens qui étaient là et tous ces jeunes que je n’avais pas vus depuis longtemps en meeting. C’est pour moi l’essentiel, ces jeunes qui se remettent à penser. Quant aux photos dont tu parles et que je n’ai pas vues in situ, je trouve que tu y vas fort! « On est en plein dans la mise en scène complotiste et antimusulmane utilisée par les amis du FN, dans toutes ces vidéos qui circulent sur Internet avec des musiques sensationnalistes de merde, racistes, servant de propagande aux Trump et Le Pen ». Les photos ont été trafiquées?J’irai voir de près tellement tu m’alarmes! Mais tu ne serais pas un tout petit peu excessif? Je n’ai pas (encore) lu « la lucidité » mais j’ai beaucoup apprécié « l’aveuglement » du même Saramago. Je te le conseille 🙂

    J'aime

    1. Bien content de lire ton commentaire. C’est toujours mieux de voir en vrai que de voir une vidéo. Comme tu l’auras lu, c’est un blog d’humeur. Et c’est donc excessif. J’en veux beaucoup aux réalisateur de la vidéo. Particulièrement à l’inclusion de ces photos. C’est pas à la hauteur. J’étais au rassemblement du 18 mars place de la République et la distribution des drapeaux BBR m’avait déjà beaucoup gonflé. Bref, content si l’enthousiasme l’emporte car j’ai envie d’y croire. Pas de ma faute si je suis allergique au courant complotiste… 😉 À dimanche !

      J'aime

  2. Je ne regarde pas tout cela. Je reste sur le fond des idéaux portés.
    Et comme la plupart d’entre eux sont miens, je reste sur cet axe. Sur ce choix.
    Euh… après La Réunion et avant Avignon, aucune programmation en notre Sud-ouest natal ?…
    J’aimerai tant !

    J'aime

  3. Les politiques sont des acteurs et leurs campagnes des mises en scènes.

    Nostalgique, je me souviens du slogan de 68: « l’imagination au pouvoir »… Que de désillusions depuis, je doute moi aussi, qui nous garantit que Mélenchon ne retournera pas sa veste comme tant d’autres? Je me raccroche à son projet, de loin le plus abouti.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s