Le héros du jour ?

494045244

Il y a eu la révolution syrienne matée par Bachar à coups de bombes, de gaz chimiques, d’arrestations, tortures, exécutions. Une révolution qui aurait pu être belle. Mais en même temps, il y avait Daesh. Alors, sous prétexte de combattre le terrorisme, le dictateur a continué son grand nettoyage, alimentant encore le terrorisme, certains révolutionnaires, rebelles, rejoignant les rangs des islamistes. Tout comme les Turcs quand ils lancent un obus sur les islamistes, ils en lancent deux contre les Kurdes. Méli mélo cynique qui repose sur la guerre des occidentaux à Daesh. Ce qu’on sait, c’est que ces actions détournées font aussi le terreau du terrorisme et sont donc contreproductives.

Du point de vue des puissances occidentales, la priorité apparente, c’est de combattre Daesh (que Laffarge n’a pas hésité à soutenir quand le cimentier en avait besoin). Mais derrière tout ça, il y a le pétrole, le gaz…).

Trois approches néanmoins s’expriment : 1 – On combat à la fois Daesh et la dictature syrienne (on vire Bachar et on met en place une pseudo démocratie). Cette vision est colonialiste. On décide pour les peuples de ce qui est bien (pour nous). Vision de l’Europe, des socialistes, de la droite modérée. 2 – Dans ces zones agitées, avec des populations divisées et guerrières, autant laisser les dictateurs en place pourvu qu’ils maintiennent l’ordre. Point de vue du FN, de Fillon, Poutine et Donald Trump de la semaine dernière. 3 – Agir militairement contre Daesh avec une vaste coalition internationale incluant toutes les tendances, tous les intérêts (Russie, Etats-Unis, Pays Arabes, Europe, Moyen-Orient…) et user de tous les leviers de la diplomatie pour trouver le chemin de la paix et que cessent ces guerres. Position de Mélenchon et de quelques autres.

Chacune de ces positions contient une part de justesse et ses éléments sous-jacents non dits qui peuvent aller des intérêts économiques les plus cyniques à l’idéologie. Quoi qu’il en soit, c’est un beau merdier.

Quand ce matin je vois que beaucoup se félicitent du bombardement d’une base militaire syrienne par l’armée américaine, je m’inquiète un peu. Cet acte relève uniquement du réflexe émotif d’un pauvre geek, un accro à Twitter qui, la semaine dernière se range derrière Poutine et, parce qu’il a vu sur Internet ces affreuses images d’enfants tués à l’arme chimique par l’armée syrienne décide de dézinguer la base aérienne d’où les avions sont partis. Bien sûr, ces images ont choqué tout le monde. Mais je suis tout aussi choqué par le bombardement de Trump que je range au niveau d’un « j’aime pas » ou Grrr sur Facebook. Comment ne pas s’inquiéter de voir que le mec à la tête de la plus grande puissance du monde est capable de n’avoir aucun avis sur rien, si ce n’est celui des cons dont la vision de l’avenir s’arrête à cinq minutes ? Le même mec, quand il reçoit une vieille info malaxée par les complotistes sur son ordinateur, il est capable de dire qu’il y a eu un attentat en Suède hier soir quand il s’agit d’une info qui date de plus d’un an.

Quelle confiance peut-on avoir en ces populistes pour qui le seul souci c’est d’avoir les likes des clients du café du commerce ? Ce coup-ci fait plaisir à notre indignation devant un acte odieux, mais demain, ça peut être du grand n’importe quoi, comme ça l’est déjà sur l’environnement, le dérèglement climatique, le mur avec le Mexique… Le monde n’est pas une page Facebook où les photos d’animaux rigolos côtoient celles d’enfants morts. Trump n’est pas un héro. C’est juste un malade. J’attends de voir comment la Le Pen va réagir devant l’acte de son chouchou. Va-t-elle applaudir encore ?

À titre personnel, je me fous de n’avoir pas de likes 😉

10 réflexions sur « Le héros du jour ? »

  1. Ben elle a un peu le cul coincé dans un roncier ! J’ai entendu une réponse à la normande, du style ‘fallait bien mais pas tout seul’.
    Tout ceci est totalement dingue. Escalade qui n’en finit plus.
    Et que fera la Suède après le drame d’aujourd’hui ? Et la Russie après celui tout récent ? Et Londres…?
    Escalade, escalade… Tout part en c…

    J'aime

    1. oooooh… Môssieu Serge, votre langage !! C’est la déroute, la débandade !!

      Et puis… tout part en Chine, on le sait bien, alors pourquoi vouloir garder le secret ??

      J'aime

      1. Ben quoi!? J’ai juste écrit « cul »… Nom masculin, XIIIe siècle (du latin « culus »…).
        Pour le reste… parfois ça part… heu… en « Catalogne »… Ou en « Cagualette » (petite contrée du sud de la Sicile, trop peu touristiquement connue – un grand regret).
        Voire que ça part « en Collusion »… (?)
        Mais là, pour avoir finesses d’explication, faut avoir le 06 du sourcilleux, et/ou de sa douce…
        Putain de merde ! Jamais de la vie, que je suis grossier. C’est juste de la ponctuation lettrée !
        Pour une virgule, y a des mots. Pour un point d’exclamation, y en a d’autres.
        C’est le Sud-Ouest, Pute-borgne !
        (désolé)

        J'aime

      1. Mééé… c’est juste que j’aime pas trop les mots grossiers ! Kès tu vas interprétationner, là ?? 😀

        Poutine… Poutine… Ras…

        C’est pas le dernier chanteur à la mode, ça ?

        Tu sais, moi, la politique… Une ronde d’intérêts, une cour de récré…
        Des jeux et des enjeux… Pas beaucoup d’idées saines là-dedans. Et j’ai constaté que même les plus sympas le sont bcp moins une fois qu’ils ont plongé dans « la marmite des pouvoirs », un peu pareil, d’ailleurs, dans le monde du cinéma… Non non, je ne parle pas de toi, toi t’es encore sympaaa !! 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s