Le grand débat

17409661_10154618295344403_126986025_n

C’était hier, le débat avec le public d’Intra-Muros. Ce soir, ce sera le grand débat d’Intra-TV des présidentielles. Les cinq acteurs jouerons plus gros que nous. Les acteurs d’Intra-Muros, notre intérêt c’est de jouer les uns avec les autres, les uns pour les autres. Ce soir, c’est à qui tuera les autres.

Car oui, cette élection va se jouer pour beaucoup aux débats télévisés. L’électorat n’a jamais été aussi fluctuant, attendant les derniers jours pour se décider. Et en effet, mon cœur penche pour le programme de la France Insoumise, mais, présent au grand rassemblement de samedi aux côtés de quelques potes techniciens du Village Français, je me lassait vite de l’imitation De Gaulle qu’affecte Mélenchon en de telles circonstances et de ces drapeaux bleu-blanc-rouge qu’on nous distribuait à tour de bras pour ne pas laisser les étendards nationalistes au FN et à la droite des voleurs. C’est lassant tout ça, ce jeu à deux balles. Je suis sûr qu’Hamon était plus combattif au Zénith. Bref, pour qui je vais voter ? Je ne sais pas encore et je crains de devoir jouer encore au petit stratège, jeu que nous impose ces scrutins à deux tours sans proportionnelle. Ce système à la noix nous éloigne toujours plus de la vraie politique.

Pour Intra-Muros, c’est plus simple. Les différences s’affirment et s’additionnent pour le meilleur. En voici deux nouvelles critiques :

https://www.sceneweb.fr/intra-muros-la-nouvelle-piece-dalexis-michalik-pour-la-reouverture-du-theatre-13-jardin/

http://www.froggydelight.com/article-18687.html

Et Michalik est l’invité de France Culture dans Ping Pong, sur France Culture, de 19 à 20 heures, avant le débat…

15 réflexions sur « Le grand débat »

  1. Ben tout ceci va dans le bon sens. Je parle des critiques, bien sûr.
    Pour le reste, je relirais « Le Combat des Chefs », une très succulente aventure d’Astérix et Obélix, où Madame Abraracourcix joue un grand rôle.
    Mais lors du débat de ce soir, je ne vois pas trop qui pourrait être Bonnemine. Certainement pas marine le pen ! Ah… peut-être pénélope, dont il est dit (en radio) qu’elle sera là, fidèle au poste, assise bien sage derrière son françois.
    On est mal ! C’est plus de la « sinistrose », c’est de la « désatrose ».
    Pour le premier tour, j’ai à peu près les mêmes tâtonnements car rien ne se dessine en moi avec une vraie envie, face à quelque chose qui tiendrait bien la route. Je sais bien celle et ceux que je conchie, mais tout cela n’est pas très porteur….
    Un geste fou (hé-hé), un vote de déséquilibré ? Ouaaaaiiis… : Dupont « pleignant » ! Hé merde…
    Incapable j’en suis d’aider à le hisser à 1.7% !
    En tout cas, étant un gars prévoyant, j’ai acheté, amené et bien planqué quelques bocaux de confit, là où on sait (chut).
    Tant qu’on peut encore payer en euros, j’en profite. Parce que si l’autre dingo passe et nous refile sous les « anciens nouveaux francs » (ce que je pense pas), c’est du « corned-beef » qu’on va juste pouvoir s’acheter. Et c’est pas bon du tout, le corned-beef !

    J'aime

      1. C’est ce que j’ai fait, mais j’ai dû un poil roupiller entre 23h00 et un peu avant la fin – c’était loooonnnngggg !. Car j’ai pu assister aux conclusions de chacun (d’un œil et d’une oreille).
        Et comme toujours, chacun nous a proposé, en sa verve programmatique, « jusqu’au cul de la fermière ». Je suis trivial mais réaliste.
        En sorte que « demain » sera bien plus chouette qu’hier (youpi !).
        Le principe de la carotte tendue à un mètre de nos museaux pour nous faire avancer vers l’urne et surtout, bien y glisser LEUR bulletin.
        Vieux principe… Principe de progrès ? Je ne le pense pas.
        D’aucuns ont voulu se montrer plus sincères que d’autres, certes. Mais face au contexte économique ambiant, ils devront certainement devoir mettre beaucoup d’eau dans leur vin…
        Quel dommage !

        J'aime

      1. Putain ! Ce serait une sacrée fichue révolution !
        Tu le vois le môme qui rentre de son CM1 du mardi d’aujourd’hui, et qui clame à ses vieux, juste avant le goûter : « Mes parents-mes amours (même s’il prendrait telle précaution…), vous votez comme des cakes ! » ?
        Ben dans la plupart des familles, y finit dans sa piaule, le cartable… je ne sais où, et privé de goûter.
        Le môme, il y tient à son goûter. C’est plus important que tout. La « révolution », y verra ça plus tard…

        J'aime

  2. Celui de droite n’a pas compris le jeu : il fallait croiser la jambe gauche par-dessus la droite ! … il fait partie de la troupe au moins ? 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s