Trait d’union

trait-dunion

J’ai arrêté le théâtre en 2008. C’était volontaire. À l’époque, je jouais un spectacle seul en scène, écrit et mis en scène par Renaud Cojo. Nous l’avions créé à Bordeaux avec le soutien de l’OARA puis avions commencé à le tourner. Que faire, Avignon Off ? Je n’avais pas de contact et le risque était gros. À Paris ? J’ai pensé à un copain, Benjamin Bellecour qui était dans la direction du Ciné 13 à Montmartre. Il a vu la vidéo du spectacle et il était ok pour qu’on joue longtemps.

Et puis j’ai eu un tournage qui est arrivé deux ou trois mois avant et qui allait se tourner sur la même période. Le Voyage de la Veuve. Pas mal de jours de tournage très bien payés. Mon premier personnage à l’accent du sud. J’ai hésité mais ma situation personnelle et financière, la qualité du scénario m’ont conduit à faire le choix cruel du film. Je me sentais merdeux, même si ça ne mettait rien en péril. Et du coup, j’ai pris la décision d’arrêter le théâtre. Plus question de me retrouver dans de telles situations.

Et voilà que cette année, je reviens enfin au théâtre. Pas au Ciné 13, mais au Théâtre 13. Et qui est le producteur ? Benjamin Bellecour ! La boucle est bouclée.

10 réflexions sur « Trait d’union »

  1. Superbe téléfilm que ce Voyage de la Veuve ! Histoire incroyable. J’aimerais vraiment qu’il repasse. Tout comme les LIP.
    Côté théâtre, les hasards ont vraiment du bon. Si c’est tout à fait un hasard…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s