C’est quoi, Intra Muros ?

labouffe

Ok, ce n’est plus le journal d’un comédien. Mais bon, ça ne m’interdit pas de parler boulot, en particulier quand j’y passe minimum huit heures par jour depuis trois semaines et que la première est le 9 mars.

C’est quoi, Intra Muros ? C’est une création du metteur en scène Alexis Michalik. Ça veut dire quoi, une création ? Ça veut dire qu’il a écrit l’histoire, dialogué certains passages et que, pour d’autres, les acteurs improvisent, le texte est enregistré et Alexis réécrit le texte final.

Que raconte l’histoire ? Le point de départ, c’est un metteur en scène sur le retour qui va donner un cours de théâtre en prison. Mais ce n’est que le point de départ. Comme toujours avec ce conteur d’histoire qu’est Michalik, c’est beaucoup plus vivant, beaucoup plus complexe, beaucoup plus inattendu. Le spectateur est tiré d’un côté à l’autre, du rire aux larmes, des larmes aux rires.

Qui est sur le plateau ? Jeanne Arènes, Alice de Lencquesaing, Paul Jeanson, Fayçal Safi et moi-même (Bernard Blancan dit Béber pour le blog). Un musicien nous accompagne sur le plateau : Raphaël Charpentier. Alexis est assisté de Marie-Camille Soyer.

Ça joue quand ? Du 9 mars au 16 avril au Théâtre 13. Après, il y aura La Réunion, Avignon et… à suivre.

Où en sommes-nous ? On arrive à la fin de la première mouture du spectacle. Ça se passe merveilleusement bien. Ensuite, Alexis fera des coupes ici et là pour parvenir à un spectacle extrêmement rythmé qui devrait durer un tout petit peu plus d’une heure trente.

Qui est Alexis Michalik ? Je vous propose une petit reportage M6 à voir en cliquant ICI . Il fût aussi un de mes fils dans Toril de Laurent Teyssier.

PS : sur la photo, il y a aussi l’équipe d’un documentaire qui est en train de se tourner autour de la création. Fayçal Safi prenait la photo. Il n’y figure donc pas…

Réservations au Théâtre 13, c’est ICI

15 réflexions sur « C’est quoi, Intra Muros ? »

  1. Pour un bazar qui se passe « intra-muros » – un huit-clos, penseraient certains -, eh bien « le bordel » me semble diaboliquement dynamique et ouvert au plus grand nombre !
    Té ! Rien que ta bouille – mal rasée et grisounette, mais… – tout sourire !… Eh bé ça nous le fait grave ressentir, le petit bonheur vécu et partagé !
    Faudra que vous veniez batifoler en ‘Province’ (le ‘P’ majuscule, pour « Province », n’est ainsi écrit que par les michetons parigauds), pour que je me repaisse de plaisir de te voir de nouveau arpenter les planches de nos jeunesses !
    Té… Tu vois ?… Je suis très heureux de tout ceci pour toi. Surtout en les moments très insidieux – et bourrés de conséquences malheureuses à attendre, quisas… ? – que l’on partage en ce moment.
    Un joli rayon de soleil, en attendant de leur foutre au cul !
    I hope… ! Putain oui, que je « hope »…!

    J'aime

  2. Serge m’ôte les mots de la bouche : oui, tu SOURIS !!! Tu as l’air heureux 😀 Et avec une belle équipe dynamique !!

    Par contre, t’es un peu caché, là… Pas sûr qu’il n’y ait devant toi que des fruits et de l’eau…

    J'aime

  3. Oui… c’est vrai, Lydie… Je n’avais pas remarqué que cette tablée manquait de l’ineffable accompagnement d’un bon Pomerol millésimé.
    Au moins ma cave n’a pas été pillée !

    J'aime

  4. OUI !!! Halte à l’invasion du coca !!!
    Mettons en oeuvre un Front pomerolesque pour lutter contre cette infâme boisson « trumpesque » !
    Et là, t’as le correcteur orthographique automatique de word qui en perd son latin… (Comment je le nique… dans mon intra-muros à moi.)

    Pour info, Balou dort. Il se réserve et prend des forces ‘dentaires’ pour la venue de l’autre caque de Trump, quand la marine sera élue…
    Oh putain, vite… je file à l’abri, en berges de Garonne. Noël au balcon, et tout le temps qui suit, Sergio… au ponton. « Fort Chabrol » ! Avec le 12 (pas une date, un calibre de flingue, pfff…) et le kiki Balou, toujours open à bouffer du con. Et plus ça va, plus il grossit, du coup, le Balou, à force d’en bouffer du con ! C’est qu’il a de plus en plus de boulot, mon loulou, car les cons se multiplient, et il les bouffe ! J’ai un peu peur qu’à la fin, il explose et répande ainsi ses miettes de cons, à peine ingérées et digérées, sur la Planète entière, et qui seraient aptes à nous faire des petits… Saupoudrage… pluies acides de miettes de cons sur nos journées heureuses.
    Ce serait contre-productif… hein ?!
    Bon… je surveille tout ça de près pour éviter un cataclysme planétaire et systémo-écologique.
    Y m’en fait voir, le Balou… Vous ne pouvez même vous imaginer l’affaire…!
    En tout cas, et selon son testament (il a 11 ans) – oui, mon chien écrit et vous emmerde – il a décidé de bouffer les burnettes (arrachage violent entraînant des mois d’ITT et d’hosto) à Trump, Macron, Fillon, et quelques autres trublions dont il s’est bien gardé de me parler.
    Car il parle aussi (pas banal, l’affaire… l’animal !). Oui, mais qu’à moi… Il ne parle qu’à moi. Normal,puisque je suis son « pôpa ».
    Ben y se tâte, mon petit chien… Y melanchonne un coup, il hamonne un autre… Il est tout perdu mon kiki.
    Bien qu’hésitant, il ne marine pas du tout…

    Sur le fond et les détails, je vois ça avec lui, et vous tiens au courant. Vous ne serez pas préservés…
    C’est bon, quoi… j’en chie trop avec l’autre énergumène canin !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s